Arménie & Géorgie – De Goris, à Erevan, à Tbilissi

par *V* ~ Vendredi 2 août 2019. Classé dans : Arménie, Géorgie.

Comme presque tous les jours en Arménie, c’est avec un superbe petit-déjeuner que nous attaquons notre journée à Gors. Le mari de notre hôtesse nous emmène à la station de bus et permet de prendre le bon bus au bon prix (2500 drams par personne). S’en suivent 4h de bus sur une route qui secoue bien et une température de plus en plus chaude alors que nous rejoignons la capitale arménienne. Nous arrivons à Erevan à 13h30, sous une chaleur vraiment accablante. Après une pause forcée dans un hôtel le temps de reprendre des forces, nous ressortons en fin d’après-midi pour prendre des renseignements sur les bus à destination de Tibilissi, la capitale géorgienne. Demain, nous changeons de pays ! Nous réservons nos places pour la première navette du matin, à 8h30. On termine la journée dans un café à touristes, ravis de notre trop court mais agréable séjour en Arménie.

Le lendemain, nous partons à la fraîche. Nous cherchons un taxi et tombons sur un attrape-touriste à 2500 drams… Faut pas nous la faire, on commence à connaître les tarifs. Un autre taxi accepte de nous emmener pour 700 drams (1,40€) à la Kilikia bus station, légèrement à l’extérieur de la ville. Nous y trouvons des marchroutka pour toutes les villes, de Istambul à Tbilissi. La notre est très moderne (wifi inside) et le billet nous coûte 7000 AMD par personne. Nous embarquons donc pour 6h de voyage.

La route jusqu’au lac Sevan est plutôt bonne. Puis nous retrouvons des montagnes, bien plus vertes que celles du sud, et une route plus chaotique. Comme d’habitude en Arménie, les « aires d’autoroute » sont bien fournies en nourriture et très propre.
Nous prenons la route de Noyemberian, qui passe entre les enclaves azéries et joue sur la frontière avec l’Azerbaïdjan voisin. Arrivés aux portes de la Géorgie, on traverse les deux postes frontières (arménien, puis géorgien) sans histoires, et nous voilà reparti pour 2h de route, en meilleur état et dans la plaine.
La banlieue de Tbilissi est terriblement soviétique. Puis, nous arrivons en plein centre, qui semble beaucoup plus joli. En sortant du bus à Avlabari, nous changeons nos derniers drams arméniens en laris géorgiens.

Une station de métro plus tard, nous arrivons en plein centre de Tbilissi, capitale de la Géorgie, à 200 mètres de notre guesthouse. Nous tournons un peu dans l’immeuble pour la trouver, avant de nous installer.
Nous ressortons rapidement pour nous renseigner pour le train de nuit à destination de Zugdidi que nous souhaitons prendre demain soir pour nous rendre en Svanétie. Malheureusement, ils sont déjà tous pleins pour les deux prochains jours. Tant pis, il nous faudra donc prendre une fois de plus la marchroutka pour nous rendre en Svanétie.

Après une averse, nous retrouvons le soleil et partons nous balader au hasard dans les rues de Tbilissi. Nous découvrons une ville surprenante et très jolie, avec des jolies ruelles (raides !) pavées, des maisons colorés à balcons boisés, des églises cachées, un grand fleuve… Le mélange est indescriptible, entre Europe, Perse, et Asie, entre tradition et modernité. L’autre attraction locale sont aussi les chats et surtout les chiens errants. Ils sont presque tous pucés et calmes, une association semble s’en occuper.

photo voyage asie centrale europe caucase georgie tbilissi

photo voyage asie centrale europe caucase georgie tbilissi

photo voyage asie centrale europe caucase georgie tbilissi

photo voyage asie centrale europe caucase georgie tbilissi

photo voyage asie centrale europe caucase georgie tbilissi

photo voyage asie centrale europe caucase georgie tbilissi

photo voyage asie centrale europe caucase georgie tbilissi


A priori nous avons troqué les Lada arméniennes par des voitures plus modernes, mais moins respectueuses des piétons. La ville de Tbilissi est touristique, assez moderne, on y parle bien anglais. Le contraste après notre semaine en Arménie est assez saisissant. La campagne géorgienne sera nettement plus rustique que sa capitale, comme nous le verrons dans les prochains jours. En attendant, pour ce soir, sous nous restaurons copieusement dans une ruelle piétonne très fréquentée, sous une température agréable, dans cette jolie ville que nous avons hâte de découvrir plus en détails demain.

Toutes les photos de ce voyage sont dans l’album photos de Géorgie.



Laisser une Réponse