Fourgon aménagé

par *V* ~ Dimanche 27 octobre 2013. Classé dans : Fourre-tout.

Depuis longtemps nous rêvions secrètement de pouvoir dormir dans la voiture. Liberté absolue de se poser où on veut, quand on veut, au gré de nos escapades.
Le cahier des charges est simple : nous voulons un modèle pas trop gros afin de pouvoir rouler facilement sur les routes de montagne, pas trop haut afin de rentrer dans tous les parkings, et surtout discret afin de pouvoir dormir n’importe où.
A l’automne 2012, après plusieurs mois de réflexion et de recherches, nous voilà enfin propriétaires d’un petit fourgon ! Le modèle : Fiat Scudo (modèle équivalent à un Jumpy ou Expert), 4 ans, 100 000 km au compteur. C’est un L2H1, c’est à dire légèrement plus long que le modèle de base. Ce n’était pas dans notre cahier des charges, mais finalement les quelques centimètres en plus nous rendrons bien des services.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement



Première bonne surprise, il rentre dans le garage au centimètre près. On trouve vite un surnom à notre bébé : ce sera Scubido.

fourgon scudo amenage amenagement



A présent, à nous de l’aménager ! Le site Trafic Aménagé est pour cela une mine d’informations. Je dois avouer que Monsieur a fait une grosse part du travail ;-)
Le fourgon est en excellent état à l’extérieur. On ne peut en dire autant de l’intérieur malheureusement… Les anciens propriétaires étaient une entreprise de nettoyage, on peut parier que quelques litres de produits corrosifs ont suinté par terre…

fourgon scudo amenage amenagement



On commence par démonter la séparation entre la cabine et l’arrière, puis on prend notre courage à deux mains, et on frotte longtemps… très longtemps, à la brosse métallique. Une fois la couche de rouille enlevée, l’intérieur est déjà plus présentable.

fourgon scudo amenage amenagement



On applique ensuite deux couches de peinture blanche anti-rouille. Voilà donc un joli intérieur, presque comme neuf. Mine de rien cette première étape nous a déjà occupé 2 semaines.

fourgon scudo amenage amenagement



Ensuite c’est l’heure de la douloureuse : un voyage chez le Roy Merlin l’enchanteur, et nous voilà délesté de quelques centaines d’euros en échange de pas mal de planches et autre matériel de bricolage. On en profite au passage pour tirer quelques gaines électriques : une au milieu près du conducteur, et l’autre à l’arrière. Pour l’instant cela ne nous servira pas, mais sait-on jamais…

fourgon scudo amenage amenagement



Bon, c’est bien mignon d’avoir fait de la jolie peinture blanche, mais il va falloir recouvrir tout ça. Prochaine étape : mission isolation et coffrage. C’est THE gros morceau, la bête noire. Même si on ne compte pas chauffer le camion, il faut quand même isoler au mieux afin d’éviter les courants d’air et la condensation.
Tout d’abord, on colle des tasseaux à la colle polymère Bostik directement sur la carrosserie.

fourgon scudo amenage amenagement



Pendant que la colle sèche, on prépare l’isolant multicouche et les planches de contreplaqué qui viendront par-dessus. L’isolant sera agrafé sur les tasseaux, et les planches vissées sur les tasseaux à travers l’isolant. Premier piège à éviter : ne pas oublier de découper et percer les planches AVANT d’avoir mis l’isolant, sinon il est ensuite impossible ou presque de retrouver les tasseaux pour y fixer les planches… Ce genre de fourgon petit modèle est un vrai casse-tête pour la découpe : aucun angle droit, aucune ligne parallèle, la découpe des planches prend donc de nombreuses heures… Il nous faudra un week-end de travail pour le sol, et autant pour chaque côté, chaque porte, le plafond etc… Bref, deux mois d’efforts ! Heureusement, on aime bien bricoler dehors les week-ends par -5°C sous la neige…

fourgon scudo amenage amenagement



Petite astuce : laisser l’isolant dépasser des planches pour bien faire la liaison entre le sol et les murs, afin de limiter les ponts thermiques.
Encore des tasseaux sur un mur…

fourgon scudo amenage amenagement



… et des tasseaux sur l’autre mur, on ne s’en lasse pas…

fourgon scudo amenage amenagement



C’est ainsi équipé que l’on part pour quelques jours en montagne à l’automne. Le fourgon franchit le col du Lautaret à bonne allure, on est contents ! Le plafond, la porte latérale et les portes arrières ne sont pas encore isolées. Premier constat : le matelas et la couette c’est confortable, mais la tôle condense énormément ! Au matin, on est complètement trempés par l’eau qui dégouline du plafond. Le lendemain matin, la condensation ne coule pas, et pour cause il a gelé pendant la nuit… Mais à peine le réchaud allumé (quelle erreur !), tout dégèle d’un coup, et c’est la douche glacée…

fourgon scudo amenage amenagement



C’est donc décidé, il va falloir réfléchir sérieusement à l’aération avant de continuer les travaux. On perce deux ouvertures pour mettre des grilles : une à l’arrière en haut, une sur le côté relativement en bas de la carrosserie. De cette manière, on est sûrs que l’air circule au mieux dans le fourgon. Percer la carrosserie de la voiture est une tâche un peu angoissante, pas le droit à l’erreur ! Pour la porte latérale qui est assez épaisse, on décide de bricoler une petite conduite d’air, afin d’éviter que l’air froid ne rentre dans l’épaisseur de l’isolant. Bien galère à mettre, heureusement qu’on avait 4 mains…

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement



Pour la porte arrière c’est moins compliqué même si les découpes sont là aussi fort nombreuses.

fourgon scudo amenage amenagement



Il ne reste plus que le plafond. Rebelote : tasseaux, isolant, coffrage.

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement



Après la pose d’un sol plastique (moche mais on s’en fout) afin d’éviter de tout pourrir, deux couches de vernis pour protéger les planches, et voilà le gros œuvre enfin fini pour Noël !

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement



On bricole ensuite un sommier « peigne » permettant d’utiliser un matelas de clic-clac en mode canapé ou en mode lit.

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement



On part ainsi en Toscane à Noël, et on peut constater que l’isolation et le coffrage sont bien plus efficaces que lors de notre dernière virée ! Certes, sans chauffage, il fait vite froid, mais on est bien protégés du vent, et l’intérieur reste bien sec.
On fait une petite pause durant l’hiver, car bricoler dans le froid, c’est quand même difficile ! Au printemps, on reprend nos efforts pour l’aménagement intérieur. C’est plus fun, et ça va beaucoup plus vite que l’isolation.

Notre souhait : quelque chose de simple, rapide à monter et à démonter pour manger et dormir dans le fourgon. On désire également disposer d’un volume suffisant de rangement pour pouvoir partir pendant plusieurs semaines avec tout le matos de rando, escalade, alpinisme, photographie, voyage…
Au menu de cet aménagement : monter le sommier sur pieds et faire un grand placard sur le côté qui nous servira également de table à manger. Sur le côté du meuble, on installe un petit porte-manteau, indispensable pour pendre les vestes de rando mouillées… Pour les soirs de camping, on dispose d’une petite table et de deux chaises pliantes pour dîner dehors si la météo le permet. Sous le lit, on installe 4 grandes caisses pour ranger toutes les affaires : vêtements, matériel de montagne et de photo etc. Sur les portes arrière, on fixe des pochettes pour avoir du bazar à portée de main, surtout pratique pour la nuit. Au fond, une tringle et un rideau sont placés afin d’isoler les deux parties du fourgon, tout en gardant quand même un accès facile à l’avant si on veut placer quelques affaires sur les sièges.

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement



Le haut du placard nous sert de cuisine et de garde-manger. On a vraiment la place pour mettre de la nourriture en quantité suffisante pour plusieurs jours d’autonomie. Au passage, il faut réfléchir à une fermeture qui supporte d’être secouée dans les virages sans s’ouvrir ! Après avoir fait la désagréable expérience de renverser la cafetière (sale et pleine de marc de café évidemment) sur le lit en pleine conduite, on a écumé les rayons de magasins de bricolage pour trouver un système costaud…

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement



Le bas du placard est séparé en deux parties : un rayonnage pour mettre encore un peu de bazar et qui fait office de table de nuit, et la partie basse où l’on range nos chaussures de randonnée boueuses ! Du tissu antidérapant permet de bien maintenir tous les objets sur le rayon, même lors de la conduite.

fourgon scudo amenage amenagement



Il nous reste même un peu de place pour installer un petit évier, le luxe ! Ce n’était pas prévu, mais finalement c’est bien pratique pour pouvoir faire un brin de vaisselle. L’évier est une simple gamelle de chien, percée. Deux bidons servent l’un de réserve d’eau propre, l’autre pour stocker l’eau usagée. Un système de pompe à pied alimente un petit tuyau, pratique pour avoir les deux mains libres tout en faisant couler l’eau comme à la maison ! On cache les bidons par un petit torchon placé devant. Le robinet a été mis sur le côté extérieur de l’évier, et peut facilement pivoter, afin de remplir des grosses gourdes ou casseroles qui ne passeraient pas dans l’évier.

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement



Enfin, du côté avant, il nous reste de la place pour mettre encore une glacière (pouvant se brancher sur l’allume-cigare, bien pratique !), et une grande caisse pour le matériel qui ne rentrerait pas sous le lit (sacs à dos de montagne notamment). C’est la version L2 du Scudo qui nous permet de grappiller ces quelques centimètres pour pouvoir mettre la glacière, et il faut avouer que là encore c’est bien pratique pour gagner en autonomie et en confort. Au passage, des tendeurs au plafond et quelques pinces à linge sont les bienvenus pour faire sécher la lessive des vacances. On investit aussi dans un petit extincteur au cas où…

fourgon scudo amenage amenagement



Et voilà notre fourgon terminé ! A l’usage, on est vraiment ravis, il n’y a rien à changer !
Seuls projets pour l’an prochain : bricoler un petit auvent pour pouvoir garder la porte ouverte même quand il pleut, et finir de décoller les moches autocollants de l’ancien propriétaire. Et si le budget le permet, dans un monde parfait, changer la banquette conducteur et passager par de « vrais » fauteuils plus confortables pour les longs trajets !

Pour finir, quelques souvenirs de nos virées en avec Scubido cette année : dans les Cerces et les Ecrins à l’automne, une belle boucle en Toscane à Noël, un « Scubivouac » frisquet sur un parking de Bourg d’Oisans en plein hiver, une très jolie virée en Bretagne et Normandie au printemps, quelques week-ends d’escalade, des dodos tardifs les soirs de mariage en juillet, puis enfin nos superbes 3 semaines de vacances dans les Alpes entre Savoie et Dolomites !

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement

fourgon scudo amenage amenagement



63 commentaires à Fourgon aménagé

  1. Lyne-Anke

    Admiration!

  2. pierrecastor

    Superbe boulot, bravo.

    Ca donne envie d’échanger sa voiture contre un utilitaire et de se faire son petit coin de voyageur.

  3. Denis

    Génial !! J’ai un Scudo (court) que je tente d’aménager dans le même esprit. Vous me donnez pleins d’idées.
    Merci et à bientôt on the road.

  4. Nono’s Vrac 104 – En grande pompe « m0le'o'blog

    [...] (23) Effectivement, ce "petit" scudo aménagé donne envie de voyager via http://orangina-rouge.org/shaarli/?LLgSIA [11/02/2014 @ 08:52:49] [...]

  5. germain

    Salut, j’ai un scudo aussi et pour l’isolation du toit, tu as contourné les lames qui tiennent le passage des câbles pour les phares à l’arrière et sur le côté droit?
    Merci

  6. germain

    ou tu les découpées?

  7. *V*

    Si je me souviens bien, les tasseaux sont plus hauts que la hauteur des câbles, donc l’isolant et la planche passent par dessus. Bon courage pour l’aménagement !

  8. Aredius

    Ça me rappelle notre J7… il y a 35 ans. Excellent avec un bébé.
    Et le truc pour faire la lessive : un récipient qui ferme bien, le linge, l’eau et la lessive… et une route qui tourne bien. Le temps de la montée à la Bérarde et le linge est propre !

  9. *V*

    Ahah excellent le coup de la montée à la Bérarde, c’est vrai que cette route est terrible ! Testée en fourgon pas plus tard que la semaine dernière, ça passe même dans les passages étroits, ouf !

  10. Nicolas

    Super aménagement. Vraiment.. c’est très sympa. Je cherchais des idées pour aménager un jumper, et la vraiment je trouve votre boulot exéllent. Et la dernière image montrant que vous etes grimpeurs va plaire a ma copine qui en est!
    Merci pour votre partage.
    Nicolas

  11. sandra

    Je trouve très bien l’idée de la gamelle sans doute plus petite qu’un petit évier, pour ma part je débute totalement dans l’aventure, je souhaite acheter un piaggio porter fourgon pour faire un micro camping car, la largeur est à peine de 1m40 et je dois donc tout insérer, banquette et petit coin cuisine.
    Par contre je n’ai pas trop compris le passage du sommier peigne au sol à la banquette en hauteur, je serais ravie d’avoir des précisions car pour ma part le couchage une fois ouvert ne doit pas dépasser un 1m10 voire moins..

    Félicitations en tous les cas.

    Sandra

  12. *V*

    La photo du sommier au sol a été prise alors que l’aménagement n’était pas encore terminé. A présent il est toujours sur les pieds à l’horizontal ; soit en position fermée (le sommier constitue l’assise de la banquette, le matelas est le seul à faire le dossier), soit en position ouverte (lit). De mémoire il me semble que le matelas et le sommier font 120cm de large, ou 130cm, je ne suis plus sûre… Bon aménagement !

  13. Franck

    Bonjour,

    Et encore félicitation pour ton boulot ! C’est top.

    Petite question, au début de tes travaux tu as tiré des câbles électriques, il s’agit de quoi exactement ? Cables liés à la batterie (12V) ?

    Merci.

    Franck

  14. *V*

    Pour l’instant ces câbles ne servent à rien, c’est du « prévisionnel », au cas où dans le futur on ait envie d’installer une batterie auxiliaire. Dans ce cas, nous aurons déjà les fils tirés des 2 côté du véhicule pour mettre l’éclairage par exemple.

  15. Charly

    Bonjour,
    Je suis en train d’aménager mon caddy maxi et je cherche à simplifier au maximum l’aménagement.
    Pour l’aération, je pense me contenter de poser de déflécteurs sur les fenetres avant, afin de les laisser (une seule ou les deux) entre ouverte la nuit.
    Qu’en pensez vous?
    Bravo pour cet aménagement particulièrement compact!

  16. *V*

    Bonjour Charly. Nous avions fait un test sur 2 nuits en ouvrant légèrement les fenêtres avant mais cela n’avait absolument pas suffit, on était trempés. J’imagine que le résultat dépend aussi du volume du fourgon, de la qualité de l’isolation ainsi que des conditions météo ! Nous dormons souvent en montagne, les nuits sont plutôt fraiches et humides. Dans notre cas nous voulions aussi mettre un rideau entre les sièges avant et l’arrière du fourgon (pour couper la lumière et cacher l’aménagement aux yeux des personnes extérieures), cela n’est guère compatible avec la ventilation par les fenêtres. Bref, je vous conseille quand même de faire un petit test grandeur nature avant de décider ! Bon courage !

  17. bart

    Super aménagement, simple mais fonctionnel ! C’est ce que je compte faire dans un toyota hiace.
    Par contre, je voudrais savoir comment tu as percé le tôle pour les aérations ?
    D’après ton message, ça a l’air indispensable même fenêtre entrouverte.

    Un savoyard

  18. *V*

    Bonjour Bart. La grille sur la porte latérale est ronde pour pouvoir ensuite y fixer un tuyau qui traverse l’isolant, on a donc percé la tôle avec une scie cloche. La grille sur la porte arrière est plus grande et carrée, je ne suis plus sûre de la méthode employée, désolée ! Bon courage pour l’aménagement et bonnes sorties d’alpi ;)

  19. patbull

    Bonjour,
    Très bel aménagement. Étant encore à l’étape « récolte d’idées », vous en apportez encore d’autres ! Merci. L’idée du tuyau pour l’aération basse me plait. J’aimerais avoir plus d’information sur le support métallique qui soutient la table une fois ouverte. La table se pose simplement dessus ? Comment s’appelle ce type de support ?

    Un apprenti aménageur.

  20. *V*

    Pour les supports métalliques, il s’agit simplement d’équerres pliantes. Bon courage pour les travaux !

  21. Clément

    Je souhaite aménager un vieux jumpy et votre billet regorge de bonnes idées. Merci pour ce partage !

  22. Kitty

    Bonjour,
    Félicitations pour votre aménagement ! vous me faites rêver là … Je viens d’acheter un VW T5 dans le but de voyager avec mais il est « tout nu » à l’arrière et je ne suis pas forte en bricolage. J’espérais pouvoir dormir dedans en fixant juste un sommier/matelas et en me chauffant. En voyant toute votre installation, je réalise que je risque de « prendre la douche » plus d’une fois à cause de la condensation … Grrr… Où peut-on acheter un mari bricoleur ??? LOL

  23. *V*

    Bonjour. En effet l’isolation semble souvent être le point compliqué, finalement plus compliqué que l’aménagement en lui-même. Certaines personnes arrivent à gérer le problème de condensation uniquement en laissant les fenêtres ouvertes, mais dans notre cas cela ne marchait pas. En fait je pense que l’important est surtout de créer un petit courant d’air, par exemple en laissant à la fois la porte arrière et les fenêtres ouvertes. Il existe des pièces (dont j’ai oublié le nom…) pour laisser la porte arrière légèrement entr’ouverte. La condensation dépend également de l’environnement dans lequel on dort et du volume du fourgon. Bref, avant de se lancer dans les grands travaux il faut faire quelques essais ! N’hésitez pas à regarder sur des sites spécialisés comme celui-ci : http://www.trafic-amenage.com/forum/
    Bon courage et bonnes balades en fourgon !

  24. Kikif

    Bonjour !

    Vraiment génial votre installation ! Je m’en inspire actuellement pour isoler mon jumpy de la même manière. J’ai une petite question concernant le multicouche qui est plutôt difficile à visser, quel type de vis avez vous utilisez ?

    Merci, et bonne continuation ! :)

  25. *V*

    Bonjour. Nous avons utilisé des vis à bois de marque Spax, diamètre 4 en général. De mémoire, nous n’avions pas eu de gros problèmes de visserie. Il faut juste bien repérer et noter où sont les tasseaux, car une fois que l’isolant est posé, on ne les sent plus au toucher, ce qui peut poser des difficultés lorsqu’on veut visser les planches du coffrage. Bon courage pour l’aménagement !

  26. Tomexic

    Hello, tout d’abord un grand bravo pour cet aménagement ! Je me prépare à me lancer dans ce projet, parlons douloureuses… Combien l’aménagement vous a-t-il coûté environ? Et en temps?
    Merci de votre réponse !
    Thomas

  27. *V*

    Bonjour. Je n’ai plus tous les coûts en tête, mais de mémoire je dirais que l’aménagement nous a coûté de l’ordre de 1000€ ou peut-être un peu plus, tout compris (c’est à dire en comptant aussi la glacière, le matelas, le rideau etc. ainsi que l’achat d’un certain nombre d’outils de bricolage que nous n’avions pas à l’origine). En terme de timing le plus long, de très loin, était la partie isolation/coffrage. Nous avons passé 2 mois à bosser 1 ou 2 jours par semaine sur le sujet. Ensuite l’ameublement a été beaucoup plus rapide, il a suffit d’un week-end. Bon courage pour la suite !

  28. Antton

    Bonjour, merci pour votre page qui nous donne plein d’idées !
    Je voudrais savoir comment vous avez fixés les pieds du lit :
    vissés au sol, sur les cotés?
    A travers l’isolant et le coffrage ?
    Merci de votre réponse,
    Antton

  29. *V*

    Bonjour. Il y a des équerres fixées aux pieds du lit. Celles-ci sont visées au sol dans le contreplaqué, par l’intermédiaire d’inserts (extérieur de 12, intérieur en M8).

  30. Antton

    Bonsoir,
    Merci beaucoup d’avoir répondu, si vite en plus!
    La partie mobile n’est donc pas fixée (je sais, c’est une lapalissade!).
    Vous est il arrivé de rouler sans la replacer sous la partie fixe?
    Ca ne bouge pas ? Ca ne fait pas de bruit inempestif?

    Bien cordialement!

  31. *V*

    Je ne me souviens pas avoir roulé avec le lit entièrement ouvert. Si les pieds sont bien ajustés à la bonne hauteur, je ne pense pas que ce soit le plus bruyant. Le bruit vient plutôt du moteur, des couverts en métal qui s’entrechoquent, et de la cafetière italienne ;) Nous avons fait le choix de démonter la séparation entre la cabine et l’arrière, mais il faut avouer que cela qui augmente le bruit entendu lorsqu’on roule, même si ça reste supportable.

  32. Antton

    Merci pour tous ces renseignements,
    Bonne continuation!

  33. Antton

    Bonjour,
    je reviens vers vous avec une autre question:
    Comment avez-vous fait tenir les tasseaux au plafond, le temps que la colle prenne ?
    Vous n’êtes certainement pas resté à chaque fois à tenir chaque tasseau à la main ?

    Bien cordialement!

  34. *V*

    Si, si, à la main ! ;) Avec une colle à prise rapide, en à peine 1 minute c’est bon. Bon courage !

  35. Antton

    Ah, ok !
    Merci encore de votre réponse !

  36. Alex

    Félicitation Mister *V* ! Très bon travail ;)

  37. Chloé

    Chouette aménagement !
    je récupérerais surement quelques idées ! :) Je suis moi même dans l’aménagement d’un vito. Pour le moment je cherche du monde pour m’aider pour la mise en place d’une baie coulissante sur la porte latérale.
    Quel épaisseur pour le contreplaqué et le multicouche ?

  38. *V*

    Bonjour ! Pour répondre à ta question, nous avons utilisé de l’isolant multicouches en 14 couches. Le contreplaqué était du 5 mm sur les murs et le plafond. Il était plus épais pour le sol, de mémoire 15 mm. Bon courage pour l’aménagement ! L’hiver est parfait pour se lancer dans les travaux, avant de pouvoir en profiter au printemps.

  39. Chloé

    Bonjour ! merci pour les infos sur l’isolant. Fenêtre installée, je suis en plein dans les plans pour l’aménagement. Je pense partir sur un lit en peigne aussi, mais je trouve pas grand chose sur internet pour le réaliser. Aurais tu des plans de celui que tu as fait?
    Merci d’avance :)

  40. *V*

    Non je n’ai pas de plan… Et je n’ai pas d’autres photos que celles présentées ici. Désolée ! Avant de commencer l’aménagement je m’étais promis de bien documenter chaque étape, mais une fois la tête dans la guidon, on oublie de faire les photos… Bon courage pour la suite !

  41. pdm29

    Bonjour. Beau travail.
    A mon tour je me lance dans l’aménagement d’un scudo court. Quel type de film isolant as-tu utilisé?
    Merci.

  42. *V*

    Bonjour. Il s’agit d’isolant multicouches en 14 couches. Bon courage pour l’aménagement du Scudo !

  43. pdm29

    Merci.

  44. Benito

    Bonjour,

    Super réalisation!

    Avec quoi avez vous collé le MC au niveau des ouvertures ?

    Merci d’avance.

  45. *V*

    Je ne suis pas bien sûre d’avoir compris la question ;) Le multicouche a été agrafé sur les tasseaux. Au niveau des grilles d’aération, on l’a juste coupé au cutter pour laisser passer la conduite (sur la porte latérale), ou la grille (pour la porte arrière). J’espère que c’est clair.

  46. Benito

    Bonjour,

    Je pensais plus autour des portes. On dirait que sa vient derrière le joint de porte mais je vois pas comment c’est fixé.

    Merci d’avance.

  47. *V*

    Désolée en effet j’avais mal compris la question. On a simplement laissé dépasser l’isolant du coffrage. Ensuite on a scotché l’isolant sur les parties métalliques avec du ruban adhésif en aluminium. Le scotch alu est fin, ce qui permet de le placer au plus près du joint de porte. J’espère que c’est plus clair.

  48. Benito

    Oui ^^ merci !

  49. Mick

    Bonjour,
    Magnifique ce que vous avez fait ! c’est une source d’inspiration pour moi et bien d’autres personnes d’après les commentaires !
    J’ai cependant une petite question sur l’isolation :
    Avez vous laissés un espace entre l’isolant et la tôle ? ou entre l’isolant et le contreplaqué ? Il y a des débats sur le net concernant les multicouches et les 2cm à respecter (ou pas) entre T/isolant/CP pour qu’il fonctionne vraiment.
    Merci d’avance.

  50. *V*

    Bonjour et merci pour le compliment. L’isolant étant agrafé sur les tasseaux, il y a donc l’épaisseur des tasseaux entre le tôle et l’isolant (de mémoire je dirais de l’ordre de 3 cm). Par contre nous n’avons pas laissé d’espace entre l’isolant et le contreplaqué.
    Après pour l’isolation il ne faut pas rêver : une énorme portion du fourgon n’est pas isolée (la partie cabine), donc l’isolant va retarder la chute de température mais il ne faut pas espérer avoir quelque chose de 100% isolé.

  51. JUSTINE

    Bonjour et bravo pour l’aménagement !
    J’ai une petite question, je souhaite aménager un évier dans mon fourgon et je cherche à dresser une liste des éléments indispensables pour le réaliser.
    Quel type de robinet avez vous acheté ? que faut-il mettre sous le trou de l’evier et en dessous du robinet pour que l’eau remonte du jerrican ?
    Connaissez vous à peut près le coût de cet amenagement ?
    Merci pour vos conseils,
    Justine

  52. *V*

    Pour le robinet il s’agit d’un truc tout simple, un simple tuyau coudé. Concernant la remontée de l’eau, elle est faite avec un pompe à pied. C’est pratique car cela permet de pomper l’eau avec le pied, tout en ayant les 2 mains de libres (pour faire la vaisselle, se laver les mains etc). On voit un peu la pompe sous le jerrycan et la pédale pour le pied à droite sur la photo n°31. Le robinet et la pompe ont été acheté sur un site d’aménagement pour bateau. D’ailleurs c’est pas mal de fouiner sur ces sites, car les aménagements pour bateaux sont souvent pensés un peu comme pour les fourgons, ça peut donner des idées (attention quand même aux prix qui sont souvent un peu cher pour les aménagements de bateaux…).
    Je n’ai plus la référence du site Internet en tête, mais c’était du style du lien suivant : pour la pompe : http://www.h2r-equipements.com/groupe-d-eau-et-pompe-12v-bateau/2843-plastimo-pompe-a-pied-double-effet.html
    Pour le robinet : http://www.h2r-equipements.com/douches-robinets-pour-bateau/86-osculati-bec-verseur-.html#

    Pour le prix nous avons dépensé de l’ordre de 1000€ pour le gros de l’aménagement de toute le camion. Je n’ai plus en tête les prix pour l’évier seul, mais ça doit être de l’ordre des prix sur les liens ci-dessus. Le plus cher est la pompe. Pour l’évier, inutile de se ruiner avec un truc spécifique, nous avons utilisé une simple gamelle de chien achetée quelques euros dans une animalerie. 3 ans après elle est toujours là et fait très bien l’affaire !

    Bon courage pour les travaux !

  53. William

    Bonjour, tout d’abord très beau boulot, j’aménage pour ma part aussi un SCUDO l1h1.
    J’ai une question au niveau de l’isolation. Avec du multicouche installé comme ça dans le fourgon, à tu un ordre de grandeur sur la température qu’il peut faire la nuit ? (quand vous êtes en montage avec des températures négatives?).
    Merci d’avance.

  54. *V*

    Bonjour William. Sans chauffage, il ne faut pas rêver, la température dans le fourgon est à peine supérieure à celle du dehors en fin de nuit. Je dirais qu’on gagne de l’ordre de 3-4 degrés, guère plus (mais je n’ai jamais fait de mesure précise). On a déjà eu des températures négatives dans le camion, ce qui est plutôt pénible à gérer concernant l’eau qui se met à geler. Il y a une énorme déperdition de chaleur par l’avant. On n’a jamais essayé d’isoler les fenêtres la nuit pour voir si cela change significativement les choses. La différence par rapport à un abri non isolé, c’est que la chute de température se fait de manière plus progressive pendant la nuit, ce qui permet de n’avoir pas trop froid le soir, surtout si tu utilises un réchaud pour cuisiner, ou si tu peux brancher un petit chauffage 1h ou 2, en camping par exemple. Le fait de dormir dans un abri “en dur” permet aussi de gagner en température ressentie, et donc en confort (par rapport à une tente par exemple où l’on va plus ressentir le vent et l’humidité). Autrement dit même s’il fait 0 degrés j’ai moins froid dans le fourgon que dans la tente. C’est aussi nettement plus confortable en été quand le soleil tape, ça limite l’effet « four ». Bon courage et vive le Scudo !

  55. Phil

    On a du se croiser en 2015 en France. J’ai un doblo cargo !

  56. *V*

    Phil, c’est possible mais j’avoue que je ne m’en souviens pas ;) Le Scudo n’a pas été bien utilisé en 2015 ; on était un peu occupé par la préparation de notre mariage, et les vacances d’été ont été annulées à cause du dos cassé de Monsieur… Mais on a quand même profité du Scudo durant quelques week-ends dans les Alpes ou en Ardèche ! Satisfait du Doblo ou vous souhaitez passer à plus grand ?

  57. romane

    Bonjour, je viens d’acheter un petit jumpy et je voudrai y mettre un lit peigne, mais je ne sais pas quel bois choisir.

    Quel bois avez vous utilisé ?

    Merci d’avance :)

  58. *V*

    Bonjour Romane. Nous avons utilisé des tasseaux de section carrée pour le cadre. Pour les lattes, je ne sais plus… C’était quelques chose de déjà à la bonne section, parmi des tasseaux ou des plinthes. Honnêtement on a fait ça un peu « au pif » mais ça supporte bien nos 2 poids ;) Bon aménagement !

  59. Inspirations, sources, liens – Projet Vito

    [...] Lumières du monde – Blog » Fourgon aménagé [...]

  60. Marion

    Salut!
    J’adore ce que tu as fais fait de ton utilitaire =)
    J’ai acheté un jumpy cet été et j’aimerai faire une sorte de placard comme le tiens.
    pourrais tu m’expliquer plus précisément comment as tu fait ?

    Merci d’avance =)

  61. *V*

    Difficile de décrire précisément car on l’a fait un peu au feeling. On a fait le meuble complet en-dehors du camion. Ensuite on l’a rentré, et on l’a fixé au sol avec 2 équerres. Au plafond, le meuble est fixé sur un tasseau, lui-même vissé dans le plafond.
    Sinon pour le meuble en lui-même on a fait une sorte de « squelette » avec des tasseaux, et on a fixé sur ceux-ci les différentes planches. Bon aménagement du Jumpy !

  62. Antoine

    Bonjour,

    Au sujet de la peinture utilisée pour repeindre la tôle intérieur de l’utilitaire, vous avez utilisé de la peinture extérieur ou intérieur ?

  63. *V*

    Bonjour. Nous avons utilisé de la peinture anti-rouille, donc plutôt prévue pour l’extérieur je pense… même si elle était appliquée à l’intérieur du camion. Il faudrait démonter l’aménagement pour savoir si 5 ans plus tard, elle est toujours efficace ;)

Laisser une Réponse