Archives de janvier 2016

Nouvelle-Zélande – Aoraki – Lac Tekapo – Christchurch

par *V* ~ Samedi 16 janvier 2016

Le réveil est difficile ce matin car nous avons été bien secoués toute la nuit par de fortes rafales de vent qui faisaient se balancer le van. Au lever, les montagnes sont bien cachées dans les nuages. Il y a toujours autant de vent et une fine pluie tombe par intermittence. La « cabane » du camping ressemble à un camp de réfugiés, car les campeurs ont vu leurs tentes arrachées par le vent dans la nuit, ils sont donc nombreux à avoir terminé la nuit dans cet abri en dur providentiel.

Nous passons le début de matinée au DOC Visitor Center de Aoraki, où se trouvent de grandes et intéressantes expositions. Aoraki est le nom maori du Mont Cook, et aussi le nom du village situé au pied de la montagne. Le plus haut sommet de Nouvelle-Zélande a été nommé en hommage au premier Européen à avoir posé les pieds en Nouvelle-Zélande, mais depuis quelques années les 2 noms (maori et britannique) cohabitent officiellement.

Vers 11h, nous levons le camp et entamons la dernière étape de notre voyage en direction de Chrischurch. Nous faisons la pause déjeuner au lac Tekapo, dont les eaux sont aussi turquoises que son voisin le lac Pukaiki. On mange dans un joli resto avec vue sur le lac, puis on fait un arrêt photo à l’incontournable Church of the Good Shepherd, entre plusieurs cars de japonais. Il faut dire que les vieilles pierres sont plutôt rares en Nouvelle-Zélande, donc les quelques monuments historiques sont assez pris d’assaut par les touristes.

photo voyage nouvelle zelande tekapo

photo voyage nouvelle zelande tekapo

photo voyage nouvelle zelande tekapo



On reprend ensuite la route, toujours sur une météo assez maussade, jusqu’en direction de Christchurch. On rejoint la ville vers 17h30, avec beaucoup de circulation, ce qui n’est pas bien facile à concilier avec la conduite à gauche. La soirée sera consacré au rangement du van et à la préparation des valises pour le retour…

Le lendemain, la météo est toujours pluvieuse. Finalement, les deux derniers jours auront été les plus maussades de notre séjour, on s’en sort donc plutôt bien ! En attendant de rendre le van, on visite rapidement Christchurch. La ville porte toujours de larges cicatrices des séismes de 2011. Beaucoup de bâtiments se sont effondrés. Ils sont à présent rasés, mais les terrains vagues sont nombreux, et les nouvelles constructions commencent à peine à émerger. La cathédrale n’est pas encore reconstruite. En attendant, les magasins sont regroupés dans un quartier de containers maritimes colorés. On est tristement étonné de voir à quel point la ville a souffert. Un conducteur de bus nous raconte qu’encore aujourd’hui, il a parfois du mal à s’orienter dans la ville, tellement les rues ont changé d’allure. Le plan de la ville a également été repensé. La lenteur de la reconstruction est à priori normale pour un séisme de cette taille, même dans un pays riche : il faut compter 5 ans pour déblayer les décombres, et 5 années supplémentaires pour reconstruire…

photo voyage nouvelle zelande christchurch

photo voyage nouvelle zelande christchurch



La pluie ne nous encourage pas à prolonger la visite : on enchaîne les cafés dans différents bars, puis en début d’après-midi on rend le van et on se dirige vers l’aéroport : c’est parti pour un long voyage retour de 38h ! On fera une chaude escale à Dubai avant de retrouve l’hiver français, et même quelques flocons de neige sur la route de la maison. Dur, dur de quitter les longues journées d’été et le soleil !
Mais toutes les bonnes choses ont une fin. On est ravi d’avoir fait ce magnifique voyage de noces et on rentre en France avec de superbes souvenirs plein la tête !

Toutes les photos de ce beau voyage sont dans l’album photos de la Nouvelle-Zélande.

~~~~~~~~~~

Résumé des articles de Nouvelle-Zélande :

Nouvelle-Zélande – Mont Cook et lac Pukaiki

par *V* ~ Jeudi 14 janvier 2016

Le réveil est matinal et la mise en route rapide car nous avons de la route à faire aujourd’hui. Nous avons retrouvé le soleil et faisons la route en direction du nord pour la dernière étape de notre voyage. Nous revoyons avec plaisir les jolis paysages traversés quelques jours auparavant jusqu’aux alentours de Wanaka.
Nous obliquons ensuite en direction du Mont Cook. Nous traversons des paysages montagneux arides. Après une pause déjeuner à Omarama. J’ai pu vérifier une dernière fois que mon accent néo-zélandais est tellement mauvais que la serveuse ne comprend pas quand je commande un café… Décidément j’ai autant de mal à comprendre qu’à me faire comprendre en Nouvelle-Zélande, bien que mon anglais ne soit pas censé être si mauvais !

Nous longeons ensuite le lac Pukaiki, d’une couleur bleue émeraude, avec le magnifique Mont Cook en toile de fond. La météo s’est trompée dans le bon sens : il fait beau et les sommets sont bien dégagés, quelle chance ! Nous avons fait presque carton plein au niveau météo pendant tout le voyage. C’est un des avantages du van aménagé : on peut se déplacer facilement au gré de nos envies et suivre le beau temps.

photo voyage nouvelle zelande pukaiki mont cook aoraki

photo voyage nouvelle zelande pukaiki mont cook aoraki



Au cours d’une des nombreuses pauses photo, j’oublie ma sacoche à filtres photo à l’extérieur de la voiture. Je m’en aperçois quelques kilomètres plus tard, mais malgré une heure de recherches, elle restera introuvable… Et dire que j’avais acheté ces filtres juste avant le voyage, après des années d’hésitations ! (et un investissement financier non négligeable…).
On reprend la route, toujours dans un décor de cinéma. La région, pourtant réputée comme étant tourstique, n’est pas envahie par les voitures !

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki


On arrive enfin au village d’Aoraki, où l’on gare le van au White Horse Hill campsite du DOC. Il n’est que 16h, on a donc largement le temps pour monter au lac Hooker (3h aller-retour avec de longues pauses photos). Le sentier est large et facile, en pente douce. Trois grandes passerelles, bien secouées par les rafales de vent, agrémentent le parcours.

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki


La vue sur la pyramide du Mont Cook est somptueuse. L’eau du lac est bien secouée par le vent, on n’aura donc pas de bel effet miroir. On reste un long moment à admirer les montagnes, les icebergs et les cailloux verts qui ont sans doute donné leur nom à l’île de Jade. Le vent souffle toujours, comme très souvent dans l’île du Sud, à tel point qu’un stylo nous échappe des mains et reste irrattrapable.

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki


On redescend au van toujours dans le vent, on dîne à l'abri du camp DOC, et on passe la soirée à regarder un film, avant de ressortir admirer les étoiles (sans photo, la faute à la tornade à laquelle aucun trépied ne saurait résister !)

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki

photo voyage nouvelle zelande mont cook aoraki



Toutes les photos sont dans l’album photos de la Nouvelle-Zélande.

~~~~~~~~~~

Résumé des articles de Nouvelle-Zélande :

Nouvelle-Zélande – Kepler Track

par *V* ~ Mercredi 13 janvier 2016

Lundi 11 Janvier 2016 : Kepler Track – Etape 1
Dénivelé positif : 870 mètres
Durée : 3h45
Météo : Grand soleil

C’est parti pour 3 jours de randonnée ! Nous empruntons une navette qui en quelques minutes nous mène au départ du Kepler Track. Nous attaquons par 1h20 de marche sur du plat, jusqu’à Brod Bay. Malgré le manque de relief, le sentier en forêt est beau, et on profite de belles vues sur le lac de Te Anau.

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound



On attaque ensuite la montée toujours dans la forêt. Le sentier s’élève par des lacets réguliers, à travers des pentes toujours raisonnables.

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound



En deux heures (au lieu des trois heures annoncées), nous atteignons la bush line, et on découvre un panorama somptueux sur le lac de Te Anau.

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound



Nous faisons une longue pause repas en profitant de la vue. Une dernière demi-heure de marche nous permet de rejoindre la Luxmore Hut, notre refuge pour la nuit. Les refuges sur le Kepler Track ne sont pas gardés. Il faut prévoir duvet et nourriture. Par contre, la cuisine est tout équipée en gaz !

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound



Après une petite sieste, on fait une virée aux Luxmore Caves, un grotte située à quelques minutes de marche du refuge. En fin d’après-midi, le ranger en charge du refuge nous présente toutes les plantes et espèces végétales qui peuplent les montagnes. Le ranger est un vrai passionné, son petit topo est très intéressant. On profite du superbe panorama depuis la salle commune du refuge. Puis le ranger nous fait un petit rappel des consignes de sécurité, et nous donne quelques informations sur la journée de demain en direction de Iris Burn Hut. Il ne reste plus qu’à aller se coucher, non sans avoir admiré une dernière fois le panorama entre lacs et montagnes.

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound


~~~~~~~~~~

Mardi 12 Janvier 2016 : Kepler Track – Etape 2
Dénivelé positif : Difficile à calculer ! 500 ou 600 mètres ?
Durée : 5h30
Météo : Nuages et pluie

Réveil tranquille ce matin, sous un ciel plus chargé qu’hier. Après un point météo avec le ranger, nous nous mettons en marche vers 8h40. On monte au-dessus du refuge, et on trouve rapidement le vent. On arrive bientôt au pied du Mont Luxmore, où 2 kéas nous attendent. Les kéas sont des perroquets alpins, ils sont souvent peu farouches, on peut les approcher à quelques mètres.

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound



On tente de monter au Mont Luxmore, mais on fait demi-tour peu avant le sommet car le vent est prêt à nous renverser. On enchaîne ensuite un long et beau parcours de crêtes. Nous sommes un peu déçus de la météo sur cette étape qui était censée être la plus belle. Heureusement, les nuages restent assez hauts, et nous permettent quand même d’admirer la belle vue sur les montagnes et les lacs.

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound



On fait un pause goûter à Forest Burn Shelter, puis une autre crête un peu moins ventée nous emmène à Hanging Valley Shelter. On y fait la pause de midi, en discutant avec des français qui font le circuit dans l’autre sens.

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound



En repartant de l’abri, on continue encore un court moment sur la crête. Puis quelques escaliers raide nous font rapidement perdre de l’altitude. On retrouve ensuite la forêt durant 1h30, à travers des lacets d’abord raides, plus plats.

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound



La pluie nous rattrape 20 mètres avant le refuge d’Iris Burn, le timing est parfait ! C’est l’heure pour une bonne sieste, puis le goûter. On part ensuite malgré la pluie à Iris Burn Waterfall, un jolie cascade tombant dans un bassin dans la forêt, située à quelques minutes de marche du refuge. On rentre au refuge pour l’heure du repas, alors que la pluie redouble.

~~~~~~~~~~

Mercredi 13 Janvier 2016 : Kepler Track – Etape 3
Dénivelé positif : Proche de zéro
Durée : 7h
Météo : Nuageuse

Réveil matinal car nous voulons doubler la dernière étape, et arriver si possible pas trop tard. Nous sommes les premiers à quitter le refuge à 7h30 sous une très fine pluie. Le programme de marche de la journée n’est pas très varié : quasiment que du plat en forêt. La météo s’améliore progressivement, il ne pleut plus, mais les arbres s’égouttent encore sur nous. En 1h50 de marche, nous atteignons l’abri donné normalement à 3h de marche du refuge. Et à 11h30 nous atteignons Motorau Hut, en 4h de marche au lieu des 6 annoncées ! Autant dire que l’on a pas traîné. Malgré tout, on profite de la forêt, à la végétation toujours très variée. La végétation est tellement dense qu’il est impossible de se perdre : le sentier est large, et il faudrait une machette pour arriver à s’éloigner dans la forêt ! On s’offre une longue pause déjeuner avec vue sur le lac Manapouri.

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound



Vers 13h, on redémarre pour la dernière heure et demi de marche (on mettra en fait 1h). Un peu lassée, je compte les pièges à prédateurs régulièrement déposés sur le côté du chemin pour m’occuper… Deux belles passerelles suspendues nous mènent enfin au parking de Rainbow Reach. A 15h, nous prenons la navette, bien en avance sur notre planning puisque nous pensions prendre celle de 17h !

photo voyage nouvelle zelande kepler track fiordland milford sound



Nous savourons une bonne douche chaude mérité au camping. Puis nous allons visiter le Bird Sanctuary, où l’on voit les rares Takahé aux multiples couleurs, mais pas de Kiwi. Après quelques courses souvenirs dans Te Anau, nous prenons une petite bière dans un bar bien sympa afin de fêter la fin de cette belle randonnée !

Toutes les photos de cette rando sont dans l’album photos de la Nouvelle-Zélande.

~~~~~~~~~~

Résumé des articles de Nouvelle-Zélande :

Nouvelle-Zélande – Milford Sound – Te Anau

par *V* ~ Dimanche 10 janvier 2016

Après une nuit pluvieuse, le ciel est dégagé ce matin et le vent s’est enfin un peu calmé. La journée s’annonce superbe !
Le petit déjeuner est matinal, et nous prenons rapidement la route en direction de Milford Sound. Une fois passé The Divide, le paysage devient très alpin, avec de hautes montagnes, quelques glaciers, et toujours une végétation bien dense. Nous faisons quelques pauses photo en profitant du calme.

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound



On traverse le Homer Tunnel, puis on arrive au fjord de Milford Sound par une série de lacets descendants. Nous apercevons le fjord sous un grand ciel bleu. C’est une chance car il pleut 7 mètres d’eau par an dans la région, une des plus arrosées au monde ! En plus, les locaux nous disent que cette année est particulièrement pluvieuse. C’est dire si les jours de beau temps sont rares, nous sommes vraiment très chanceux ! Je m’étais préparée psychologiquement à ne peut-être rien voir du tout en cas de brouillard… Cela aurait été dommage car le lieu est juste époustouflant : l’union parfaite entre le ciel, les montagnes et la mer.

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound



Nous embarquons dans un petit ferry, et naviguons pendant 2 heures jusqu’à la mer de Tasmanie. Les hautes falaises et les très nombreuses cascades sont impressionnantes. Que d’eau ! Le paysage est vraiment magnifique, ça valait le coup de faire le tour du monde pour le voir. On ne se lasse pas de faire des photos. On est vraiment très privilégiés d’être dans un des plus beaux paysages du monde !

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound



De retour à terre, on prend le temps de faire la petite balade de Piopiotahi Milford Foreshore Walk, une petite promenade qui nous permet d’admirer encore le fjord depuis la côte.

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound



On reprend finalement la voiture, et on fait une petite pause à The Chasm, joli petit canyon. Puis on déjeune de l’autre côté du Homer Tunnel, face aux glaciers. Difficile de croire qu’en hiver ce coin est totalement coupé du reste du monde par la neige.

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound



On rentre ensuite sur Te Anau. L’après-midi est consacré à l’intendance avant la rando de 3 jours qui nous attend (courses, lessives, et autres activités passionnantes). En soirée, on profite du beau temps pour aller faire photos et dessins sur les rives du lac de Te Anau.

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland milford sound



Toutes les photos de cette magnifique journée sont dans l’album photos de la Nouvelle-Zélande.

~~~~~~~~~~

Résumé des articles de Nouvelle-Zélande :

Nouvelle-Zélande – Routeburn Track – Key Summit

par *V* ~ Samedi 9 janvier 2016

Ce matin, nous continuons notre descente vers le sud de l’île, et prenons la route vers 9h30 en direction de Te Anau. Les paysages sont toujours somptueux Deux heures plus tard, nous arrivons à Te Anau, la ville principale du parc national de Fiordland. La laverie de la ville est définitivement fermée, nous zappons donc la tâche lessive et passons directement à la suite du plan.
Nous passons au centre du DOC récupérer nos tickets pour les refuges du Kepler Track pour les prochains jours. Nous en profitons aussi pour réserver une navette qui nous évitera un long morceau de plat intéressant sur le Kepler Track. Sur la même lancée, nous réservons le camping pour demain soir, ainsi qu’une sortie en bateau dans le Milford Sound.
Nous pensions que Te Anau serait surpeuplée de touristes, mais l’endroit est plutôt calme. A priori la météo maussade de cette saison a repoussé bon nombre de touristes. Mais aujourd’hui il fait grand beau, et ce sera encore le cas pour les prochains jours. Tant mieux pour nous, car les paysages de la région sont parmi les plus réputés du pays !

Nous nous arrêtons au bord de l’immense lac de Te Anau pour le pique-nique.

photo voyage nouvelle zelande te anau fiordland



Nous empruntons ensuite une longue route qui serpente dans la végétation et les premières montagnes. Nous faisons une pause au Mirror Lakes, mais le vent du jour limite l’effet miroir.

photo voyage nouvelle zelande fiordland mirror lakes



On file ensuite au parking du Divide Point, point de départ de notre randonnée de l’après-midi. Il s’agit d’emprunter une partie du Routeburn Track, un treck de quelques jours. Nous n’en ferons qu’une petite portion. Un sentier montant régulièrement en lacets dans la forêt nous emmène en une heure et 380 mètres de dénivelé à un sommet relativement plat, dans un paysage de montagnes, de landes, et de belles tourbières.

photo voyage nouvelle zelande fiordland routeburn track key summit

photo voyage nouvelle zelande fiordland routeburn track key summit

photo voyage nouvelle zelande fiordland routeburn track key summit

photo voyage nouvelle zelande fiordland routeburn track key summit

photo voyage nouvelle zelande fiordland routeburn track key summit



La descente est vite avalée, et deux heures après le départ, nous sommes déjà de retour à la voiture.

Nous rejoignons ensuite le cascade creek campground du DOC qui sera notre lieu de campement pour la nuit. Le camping sauvage est interdit dans les Fiordland, mais le site est très sauvage : un grand champ, on se pose où l’on veut, tout ce qu’on adore ! Malheureusement le vent et les sandflies limitent le séjour dehors… Après une petite douche solaire, c’est à l’intérieur du camion qu’on mangera le dîner !

photo voyage nouvelle zelande fiordland routeburn track key summit



Toutes les photos sont dans l’album photos de la Nouvelle-Zélande.

~~~~~~~~~~

Résumé des articles de Nouvelle-Zélande :