Archives de août 2018

Suisse – Cabane du Grand Mountet

par *V* ~ Mercredi 15 août 2018

Date 15 août 2018
Dénivelé positif 1200 mètres
Altitude maxi 2886 mètres
Durée aller-retour 8h50
Météo Grand soleil
Carte Wanderkarte 24 Zermatt - Saas-Fee - Grächen - Visp - Simplon
Accès Départ du grand parking situé au niveau du pont à la sortie de Zinal


Après deux jours de « repos », il est temps de se remettre à marcher ! Réveil 6h, départ 7h pour Zinal. La route est un peu long depuis Visp, et il est déjà plus de 8h quand nous attaquons la randonnée. Un bout de plat, puis une légère montée nous permettent de nous échauffer.

photo montagne alpes randonnée suisse valais zinal refuge cabane grand mountet



Au bout de 45 minutes, la pente se redresse enfin et nous attaquons une longue série de lacets, entrecoupés de quelques vires. La vue se dégage petit à petit.

photo montagne alpes randonnée suisse valais zinal refuge cabane grand mountet

photo montagne alpes randonnée suisse valais zinal refuge cabane grand mountet



Une longue portion en balcon avec une série de montées et descentes, puis une belle passerelle himalayenne nous permettent de nous enfoncer plus profondément dans la vallée. C’est le genre de rando un peu monotone mais les paysages et le sentier sont jolis donc on ne va pas se plaindre.

photo montagne alpes randonnée suisse valais zinal refuge cabane grand mountet



On emprunte ensuite un long ressaut rocheux câblé qui nous permet enfin de bien voir les glaciers. La dernière heure de marche consiste en un sentier dans les blocs rocheux, plus au moins à flanc, avant de rejoindre la cabane du Grand Mountet qui se dévoile au dernier moment.

photo montagne alpes randonnée suisse valais zinal refuge cabane grand mountet

photo montagne alpes randonnée suisse valais zinal refuge cabane grand mountet



La vue sur la « couronne impériale », les glaciers, la Dent Blanche et quelques autres 4000 est magnifique. Aux jumelles, on peut observer quelques alpinistes qui descent de la voie normale de l’Ober Gabelhorn. Nous avons mis 4h10, pour 4h30 annoncés sur les panneaux, ce n’est pas si mal.

photo montagne alpes randonnée suisse valais zinal refuge cabane grand mountet



Nous faisons une longue pause au refuge, en admirant le panorama. Les cirques glaciaires du Mont Blanc ou celui de la Pilatte dans les Ecrins peuvent aller se rhabiller… Nous déclarons le Valais grand gagnant du panorama glaciaire !

photo montagne alpes randonnée suisse valais zinal refuge cabane grand mountet

photo montagne alpes randonnée suisse valais zinal refuge cabane grand mountet



Nous redescendons par le même sentier en 3h30.

photo montagne alpes randonnée suisse valais zinal refuge cabane grand mountet

photo montagne alpes randonnée suisse valais zinal refuge cabane grand mountet



Nous avons bien marché, le GPS indique un dénivelé positif de 1400 mètres. Le sommeil ne devrait pas être difficile à trouver ce soir !

Toutes les photos de belle rando sont disponibles dans l’album photos de la cabane du Grand Mountet.

Suisse – Escalade autour de Visp

par *V* ~ Mardi 14 août 2018

Aujourd’hui c’est la journée de repos après notre grande randonnée d’hier. On enchaîne sieste et bouquins jusqu’en milieu d’après-midi. On finit par se motiver pour grimper quelques voies d’escalade entre Brig et Visp (Viège). Impossible de me souvenir du nom du site, ni de le retrouver à posteriori… Tant pis. Ce n’était pas inoubliable, mais avec une dizaine de voies dans le 5, c’est suffisant pour nous faire plaisir.

photo montagne alpes escalade suisse valais brig visp viege



On enchaîne quelques longueurs, que l’on estime être entre le 5a et le 5c (pas de topo, donc cotations « au nez »). La séance sera courte, car il nous faut encore rentrer au camping et préparer les sacs pour une longue randonnée demain !

Suisse – Zermatt – Sentier de l’Edelweiss

par *V* ~ Dimanche 12 août 2018

Date 12 août 2018
Dénivelé positif 1200 mètres
Altitude maxi 2741 mètres
Durée aller-retour 7h45
Météo Beau temps, assez chaud
Carte Wanderkarte 24 Zermatt - Saas-Fee - Grächen - Visp - Simplon
Accès Départ de la gare de Zermatt


Après un départ matinal de Visp, nous rejoignons Täsch avec le fourgon, et prenons le train jusqu’à Zermatt. C’est la première fois que je pose les pieds dans cette capitale de la montagne, et malgré un certain côté « piège à touriste », c’est quand même un plaisir de se balader dans le village surveillé par le Cervin. Qu’on l’appelle Cervin ou Matterhorn, c’est bien lui que nous sommes venus voir ! Mais la journée va nous révéler d’autres stars…

Nous démarrons la journée par 1100 mètres de dénivelé positif assez secs. Mais cette montée passe bien, car elle est ponctuée de jolies étapes : tout d’abord le refuge Edelweiss-Altershaupt, puis une belle montée dans une gorge qui ressort face à un beau cirque glaciaire au refuge de Trift.

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen



Trois cent mètres de plus nous permettent d’arriver en balcon à Hohbalmen, où l’on se retrouve face au majestueux Matterhorn. Il n’y a pas à dire, cette montagne est vraiment imposante et magnifique. Une vraie pyramide comme la dessinent les enfants.
Mais le reste du panorama n’a pas à rougir : derrière nous, les glaciers du Gabelhorn, et à côté du Cervin, les nombreux 4000 de Zermatt : Mont Rose, Liskamm, Breithorn… Ils sont bien trop nombreux pour tous les nommer ! Nous sommes entourés de glaciers, à presque 360 degrés. Ne soyons pas chauvins : ça envoie du lourd, encore plus que le massif du Mont-Blanc vu depuis Chamonix ! On savoure une longue pause déjeuner dans ce magnifique cadre.

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen




Les nuages italiens essayent d’envahir la Suisse, mais le gardien Cervin veille… L’occasion de s’amuser en timelapse. Un gros caillou me fera office de trépied pour l’appareil photo.



Après la pause déjeuner, on poursuit par deux bonnes heures de marche en balcon, le regard toujours hypnotisé par le Cervin face à nous.

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen



On atteint enfin le vallon de Arben, où nous replongeons dans la vallée.

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen



Une belle cascade borde le chemin.

photo montagne alpes randonnée suisse valais zermatt edelweiss Hohbalmen



Il nous faudra encore deux heures supplémentaires pour rejoindre Zermatt, à travers un sentier un peu long mais agréable via le hameau de Zmutt.

C’était une randonnée fort longue, mais magnifique du début à la fin, rien à jeter !

Toutes les photos de cette superbe et longue journée sont disponibles dans l’album photos du sentier de l’Edelweiss.

Suisse – Jegihorn – Alpendurst

par *V* ~ Samedi 11 août 2018

Date 11 août 2018
Cotation AD / II / 4c
Altitude au sommet 3206 mètres
Dénivelé positif Approche : 500 mètres
Voie : 350 mètres
Durée aller-retour Approche : 1h
Voie : 3h45
Descente : 2h
Total pauses comprises : 7h30
Topo Lien vers Camptocamp
Météo Brumes puis soleil
Accès De Saas-Grund prendre la télécabine jusqu'à Kreuzboden. Remonter une piste de ski puis bifurquer rapidement sur un petit sentier à gauche. A une intersection, ne pas suivre la direction de la via ferrata, mais monter en direction du pied de l'imposante falaise qui comporte plusieurs voies. Alpendurst est située sur la gauche de la falaise.


Réveil matinal à 6h pour une journée d’escalade.
Nous montons à Saas-Grund et arrivons avant même le départ des premiers oeufs, mais les grimpeurs et alpinistes sont déjà très nombreux ! Nous empruntons la télécabine jusqu’à Kreuzboden pour 32 CHF par personne aller/retour (ah la joie des modiques prix suisses…).

Depuis la gare du téléphérique, nous empruntons une piste de ski, talonnés par d’autres grimpeurs aussi pressés que nous d’arriver au pied des voies. Un joli sentier de plus en plus minéral nous mène ensuite au pied de l’imposante muraille du Jegihorn. On fait moins les malins. Nous nous équipons et partons les premiers du jour pour l’ascension des 350 mètres de la falaise.

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais saasgrund jegihorn alpendurst



L’escalade est rapidement très plaisante, sur un rocher adhérent et crochetant. La grimpe est facile mais continue, quasiment sans portion de randonnée. Les quelques brumes du matin se dissipent rapidement et nous profitons d’une vue sensationnelle sur le cirque des Mischabels d’un côté, et les Weissmies de l’autre. Que de « 4000″ face à nous !

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais saasgrund jegihorn alpendurst



On enchaîne les portions de dalles, ressauts, jolies écailles à travailler, dièdres et cheminées (un peu de renfougne à prévoir dans L5). Au fur et à mesure que nous nous élevons, la face devient plus verticale. On savoure l’ambiance haute-montagne en grimpant sans stress dans cette voie bien équipée. D’ailleurs les relais sont chaînés et souvent assez confortables.

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais saasgrund jegihorn alpendurst

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais saasgrund jegihorn alpendurst



Seul revers de la médaille, la fréquentation est bien présente ! Nous laissons passer une cordée féminine qui grimpe bien, il faut dire que l’une d’entre elle parcourt la voie pour la 3ème fois. On peut la comprendre, car ce genre de voie bien équipée à cette altitude est plutôt rare.

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais saasgrund jegihorn alpendurst



On ne voit pas les 14 longueurs passer tellement c’est du 100% plaisir. C’est presque à regret que l’on atteint déjà le dernier relais juste sous la croix sommitale à 13h.

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais saasgrund jegihorn alpendurst

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais saasgrund jegihorn alpendurst

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais saasgrund jegihorn alpendurst



Il y a foule au sommet, entre les grimpeurs qui sortent de différentes voies et via-ferrastistes.
Après un bon pique-nique et 30 minutes de pause bien méritée, on attaque la descente dans des gros rochers et éboulis comme ou les aime (ou pas).

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais saasgrund jegihorn alpendurst



On retrouve enfin notre sentier de départ puis la gare du téléphérique. On rentrera au camping juste à temps pour ne pas louper l’horaire de la sieste et la trempette à la piscine !

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais saasgrund jegihorn alpendurst



Je n’aime pas les superlatifs mais c’est probablement une des plus belles voies d’escalade que l’on ait faite dans ce style : une belle face verticale de 350m, 14 longueurs faciles mais qui grimpent tout le long, un très beau rocher varié, un équipement 4 étoiles et des relais presque tous confortables (sisi ça existe !), et surtout une sortie pile poil au sommet à 3200 mètres d’altitude, avec la vue sur les glaciers et les 4000 de Saas-Fee. Bref, une journée au top !

Quelques photos en plus sont disponibles dans l’album photos du Jegihorn.

Suisse – Escalade à Brig-Naters – Ice-age

par *V* ~ Vendredi 10 août 2018

Après une petite semaine passée autour d’Obergoms au fin fond du Valais, nous levons le camp, toujours sous une météo maussade. Une grosse heure de route plus tard, nous rejoignons Visp, un peu plus bas dans la vallée, qui sera notre second camp de base pour ces vacances suisses.

L’intendance camping-lessive-course est rapidement expédiée, et le soleil revient. On profite donc de la fin d’après-midi pour faire quelques couennes sur la falaise Ice Age de Naters. On enchaîne plusieurs voies en dalle facile dans le 4 et le 5, avec même pas mal de grimpe en tête pour moi, chose plutôt rare.

photo montagne alpes escalade suisse valais brig naters ice age



Après ce court intermède sportif, il ne reste plus qu’à rentrer au camping et à nous préparer pour l’escalade du lendemain, qui promet d’être bien plus grandiose (article à venir !).