Archives de la Catégorie 'Randos diverses'

Raquettes et stage ARVA à la Sambuy

par *V* ~ Samedi 6 janvier 2018

Avant d’attaquer les choses sérieuses à ski de rando cet hiver, une petite révision des bases de secours en avalanche ne fait jamais de mal. On retrouve donc le CAF à la Sambuy pour une journée d’exercices, raquettes aux pieds : recherche mono et multi-victimes, mono et multi-secouristes, sondage, pelletage… Le sommet de cette station des Bauges est un beau cadre pour s’exercer : lac d’Annecy d’un côté, Mont Blanc de l’autre.

photo montagne alpes randonnée rando savoie bauges la sambuy



En prime, ci-dessous une autre photo prise quelques jours avant, au matin du 31 décembre. Les conditions de neige n’étaient pas excellentes mais la vue était splendide. Cette petite station pas chère est parfaite pour skier à la demi-journée. Nous avons aussi profité des congés de Noël pour skier à Arêches avec cette fois-ci un peu de brouillard et des tonnes de poudreuse… mais pas de photo !

photo montagne alpes randonnée rando savoie bauges la sambuy

Mont Lachat de Crest Voland

par *V* ~ Samedi 23 décembre 2017

Nous sommes l’avant-veille de Noël, et plusieurs belles couches de neige tombées depuis le début du mois… Ce serait dommage d’aller s’entasser dans les magasins par ces conditions !
Nous profitons quand même de ce premier jour de vacances bien méritées pour faire une bonne grasse matinée. Le timing est donc serré pour profiter de la neige en cette saison.

On pensait initialement rejoindre le col de l’Arpettaz dont nous avions apprécié le cadre et les couleurs à l’automne dernier. Mais la route est coupée bien bas par la neige, et le col semble perdu dans les nuages… Changement de plan de dernière minutes, direction les gorges de l’Arly, Crest-Voland, puis les abords de la station des Saisies.

Nous laissons la voiture au carrefour de la Croix des Ayes, près des pistes de ski de fond. Une sentier en raquettes est balisé, nous allons tenter de le suivre. On chausse les raquettes, et on commence par traverser un joli plateau de ski de fond, avec une belle vue sur le Mont Charvin face à nous.

photo montagne alpes randonnée rando savoie beaufortain saisies crest voland mont lachat



On bifurque ensuite au calme dans la forêt. On perd un peu le sentier, on se balader donc au gré de nos envies, en essayant d’éviter tant bien que mal les pistes de ski. On arrive ainsi au sommet du Lachat, avec une jolie vue sur le Mont Blanc.

photo montagne alpes randonnée rando savoie beaufortain saisies crest voland mont lachat



Pas facile de randonner au milieu d’une station de ski… On préfère les coins plus calmes ! Mais le risque d’avalanches élevé aujourd’hui limite les choix de balade. La rando en station est gratuite mais le plan des circuit de raquettes est lui payant. Comment plumer le touriste jusqu’au bout… Tant pis pour nous, on gérera mieux la prochaine fois.
C’est en ruminant ces idées que l’on continue notre boucle à travers des tonnes de neige en forêt.

photo montagne alpes randonnée rando savoie beaufortain saisies crest voland mont lachat



Nous sommes au-dessus de la mer de nuages, sous le soleil et le ciel bleu. Malgré la proximité de la station, on a quand même connu pire comme premier jour de vacances ! Les quantités de neige en ce début d’hiver 2017-2018 sont très honorables, on espère que cela présage de belles conditions après la sécheresse de l’hiver dernier.

photo montagne alpes randonnée rando savoie beaufortain saisies crest voland mont lachat



Il ne reste plus qu’à rentrer à la maison, non sans profiter d’une dernière belle vue sur le Charvin.

photo montagne alpes randonnée rando savoie beaufortain saisies crest voland mont lacaht


Crête des Plachaux

par *V* ~ Samedi 18 novembre 2017

Date 18 novembre 2017
Dénivelé positif 250 mètres
Altitude maxi 1723 mètres
Durée 2h15
Météo Soleil
Carte IGN 3531 OT Megève - Col des Aravis
Accès Départ du col des Aravis, entre Savoie et Haute-Savoie

La première grosse chute de neige de l’hiver est tombée en début de semaine, et nous sommes impatients comme des enfants d’aller la découvrir.
C’est parti pour une balade en raquettes, au départ du col des Aravis, qu’un gros nuage essaye d’engloutir. Le Mont Blanc est déjà visible et le panorama est superbe.

photo montagne alpes randonnée rando savoie aravis crête plachaux croix de fer



Après quelques mètres sur la piste, on trouve rapidement la calme du vallon de la Grande Montagne. On chausse les raquettes. Les traces sont des plus en plus discrètes alors que l’on remonte le vallon. La couche n’est pas très épaisse, mais les raquettes sont quand mêmes les bienvenues ! Le vallon est à l’ombre, mais cette petite montée nous échauffe vite.

photo montagne alpes randonnée rando savoie aravis crête plachaux croix de fer


On arrive enfin sur la crête avec une superbe vue sur le massif du Mont-Blanc et aussi plus loin (Beaufortain, Vanoise…). Après être un peu revenu en arrière pour contourner une petite barre rocheuse, on parcourt la crête en faisant la trace. La couche de neige n’est pas assez épaisse pour masquer tous les reliefs du terrain, mais suffisamment épaisse tout de même pour nous cacher quelques trous, où l’on s’enfonce parfois jusqu’en haut des cuisses ! La neige est froide et encore poudreuse, on s’amuse comme des petits fous ! On ne progresse pas bien vite, mais on est ravi d’évoluer dans ce beau décor, en étant très au calme malgré la relative proximité de la route.

photo montagne alpes randonnée rando savoie aravis crête plachaux croix de fer

photo montagne alpes randonnée rando savoie aravis crête plachaux croix de fer

photo montagne alpes randonnée rando savoie aravis crête plachaux croix de fer

photo montagne alpes randonnée rando savoie aravis crête plachaux croix de fer

photo montagne alpes randonnée rando savoie aravis crête plachaux croix de fer


Après un bon thé qui réchauffe, on quitte la crête par une portion plus raide et un peu glissante, puis on rejoint rapidement la piste fréquentée.

photo montagne alpes randonnée rando savoie aravis crête plachaux croix de fer

photo montagne alpes randonnée rando savoie aravis crête plachaux croix de fer



On garde les raquettes quasiment jusqu’à la voiture, elles auront bien servi aujourd’hui, alors qu’on craignait de ne trouver que de l’herbe ! La mer de nuages a envahi le paysage, et on rentre avec une pointe de regret de passer dessous, mais quel plaisir de pouvoir faire de genre de balade à la demi-journée, et à moins d’une heure de route de la maison.

Monal et lac du Clou

par *V* ~ Samedi 28 octobre 2017

Date 28 octobre 2017
Dénivelé positif 670 mètres
Altitude maxi 2370 mètres
Durée 4h15
Météo Ciel voilé
Carte IGN 3532 ET Les Arcs - La Plagne - Parc National de la Vanoise
Accès Depuis Bourg Saint Maurice, monter à Sainte Foy Tarentaise, passer La Thuile, puis tourner à gauche en direction du Chenal. Parking au hameau.


Ce samedi est une journée fraîche après les chutes de neige du week-end dernier, mais le soleil, même voilé, est bien agréable. On connaît assez peu la Haute-Tarentaise, mais à présent qu’on vit pas très loin, c’est l’occasion de la découvrir ! En plus, c’est un des coins de Savoie réputé à l’automne pour ses mélèzes qui donnent de belles couleurs dorées. Voilà donc une bonne raison supplémentaire d’aller randonner dans le secteur.

Nous choisissons de monter au Monal, un hameau bien connu des photographes pour son côté photogénique face au Mont Pourri. On part aussi avec l’idée de prolonger la randonnée en montant plus haut, par le vallon du Clou.

Au départ du Chenal, on démarre par une piste, puis on atteint rapidement une vaste praire au hameau de la Combaz. On repère un site d’escalade dont certaines voies n’ont pas l’air bien commodes ! Mais le décor face au Mont Pourri est fabuleux. Les mélèzes sont mûrs à point, et même presque trop mûrs puisque le sol est recouvert d’épines qui font un très beau tapis !

photo montagne alpes randonnée rando savoie haute tarentaise monal lac du clou

photo montagne alpes randonnée rando savoie haute tarentaise monal lac du clou


On rejoint le hameau du Monal et ses jolis petits chalets. Les randonneurs sont nombreux malgré la hors-saison. Il faut avouer que le cadre est superbe : maisons en pierres et mélèzes oranges sont surveillés par les glaciers du Mont Pourri.

photo montagne alpes randonnée rando savoie haute tarentaise monal lac du clou

photo montagne alpes randonnée rando savoie haute tarentaise monal lac du clou


On retrouve le calme au-dessus du hameau. On s’arrête sur une bosse pour la pause pique-nique avec une vue splendide sur le Monal et le Mont Pourri.

photo montagne alpes randonnée rando savoie haute tarentaise monal lac du clou



On repart ensuite par un sentier de chèvre, dré dans le pentu ! On rejoint rapidement le sentier officiel, puis une piste qui mène au large replat du Clou. Il est bien sec à cette saison. Nous sommes seuls, la montagne est royalement calme. Le ciel se voile de nuages laiteux. Deux glaciers à la frontière italienne sont visibles dans le fond. On bifurque en direction du lac du Clou, que l’on atteint bientôt. On aperçoit les remontées mécaniques de Sainte-Foy-Tarentaise sur les crêtes voisines.

photo montagne alpes randonnée rando savoie haute tarentaise monal lac du clou

photo montagne alpes randonnée rando savoie haute tarentaise monal lac du clou


La fraîche température ne nous incite pas à rester bien longtemps, et l’on redescend sans encombre par le même sentier. Les portions dans la forêt sont vraiment très belles, avec leur saupoudrage d’épines de mélèzes dorées. On se balade encore un peu dans le Monal pour profiter de ces beaux paysages.

photo montagne alpes randonnée rando savoie haute tarentaise monal lac du clou

photo montagne alpes randonnée rando savoie haute tarentaise monal lac du clou



C’était sans doute la dernière randonnée de l’automne avec ces couleurs. L’automne est vraiment ma saison préférée, les couleurs ne durent jamais assez longtemps à mon goût, mais cette année j’en aurais quand même bien profité !

Toutes les photos de cette belle rando sont dans l’album photos Le Monal et lac du Clou.

Premières neiges à Roselend

par *V* ~ Dimanche 22 octobre 2017

Ceux qui suivent ce blog savent combien j’affectionne le coin du lac et du Cormet de Roslend. J’y suis déjà montée de nombreuses fois, pour des balades, des bivouacs seule ou à deux, ou de belles randos dans le coin.

En ce dimanche humide et froid, les premières neiges de l’hiver sont annoncées par la météo. J’adore la neige comme une enfant, j’ai très envie d’aller toucher les premiers flocons de l’hiver. C’est donc tout naturellement que l’idée vient de monter au lac de Roselend pour immortaliser ces paysages. Le secteur est fermé en hiver, ce sera donc l’occasion d’y monter sans doute pour la dernière fois en 2017, avant que la montagne ne s’enferme dans 6 mois de blanc et de solitude.

J’arrive à la chapelle de Roselend en même temps que les premiers flocons. Quelques autres randonneurs ont eu la même idée que moi, je ne suis donc pas seule, mais le coin est quand même bien calme par rapport à la fréquentation estivale. La neige étouffe les bruits et le paysage est en partie masqué par la brume.

photo montagne alpes randonnée rando savoie beaufortain roselend



J’aimerais bien monter jusqu’au Cormet, mais j’ai peur de rester coincée par la neige. Je descends donc en voiture au niveau du barrage. La brume est tellement dense qu’on ne voit pas le bout du barrage, le paysage est fantomatique. Quelle ambiance !

photo montagne alpes randonnée rando savoie beaufortain roselend



Je remonte la petite route du col du Pré, et je laisse la voiture pour une balade à pied en direction de la Roche Pastire. Les averses alternent avec les passages d’éclaircies. Je me prends une bonne onglée, j’avais oublié à quel point la neige pouvait être froide ! Les arbres se recouvrent de blanc, j’adore cette ambiance. Je reste longtemps à savourer ce calme.

photo montagne alpes randonnée rando savoie beaufortain roselend

photo montagne alpes randonnée rando savoie beaufortain roselend

photo montagne alpes randonnée rando savoie beaufortain roselend



La neige se remet à tomber, plus dense, avec de gros flocons. Un coup d’oeil en arrière m’apprend que la route commence à devenir blanche. Zut, et moi qui n’ait pas encore mis les pneus hiver…. Quelle idiote ! Il ne s’agirait pas d’être bloquée là ! Je redescends en courant à la voiture. Quelques autres voitures patinent dans la montée entre le barrage et le col de Méraillet. Je m’en sors sans encombre, heureusement que j’ai appris à conduire sur la neige des routes de Haute-Loire et du Forez ! Je redescends prudemment à Beaufort, alors que la route redevient progressivement plus noire.

J’ai été très privilégiée de vivre ces derniers instants à Roselend avant la période d’hibernation ! J’adore ces moments où l’on voit pour la dernière fois la végétation avant qu’elle ne soit recouverte de sa parure blanche hivernale.

Toutes les photos de cette sortie (et des autres) sont dans l’album photos de Roselend.