Archives de la Catégorie 'Alpinisme & Escalade'

Escalade à Saint Léger – Rocher du Mollard

par *V* ~ Samedi 4 novembre 2017

On cherchait un site d’escalade à proximité de la maison, avec suffisamment de voies et une approche réduite pour grimper entre copains. Le site de St Léger en Maurienne est idéal pour cela : on peut presque assurer depuis la voiture ! En prime, la plupart des voies sont assez longues. On trouve aussi certaines voies de 2 longueurs. Les cotations 4/5/6 sont indiquées par une plaque de couleur au pied des voies, même si on a trouvé que certaines cotations n’étaient pas franchement données.
L’escalade se fait essentiellement en dalle mais aussi dans quelques jolis dièdres et autres styles de grimpe.

photo montagne alpes escalade savoie maurienne saint leger

photo montagne alpes escalade savoie maurienne saint leger

photo montagne alpes escalade savoie maurienne saint leger



Après une après-midi de repérage, on y retourne quelques jours plus tard entre amis. La séance sera raccourcie par l’arrivée de la pluie, mais on aura toujours dérouillé un peu la machine avant d’attaquer les activités hivernales.

photo montagne alpes escalade savoie maurienne saint leger

photo montagne alpes escalade savoie maurienne saint leger


Escalade dans le Bugey avec les cousins

par *V* ~ Samedi 30 septembre 2017

Dans la belle-famille, nous sommes assez nombreux à aimer grimper. A présent que tout le monde est bien installé dans la région, c’est l’occasion d’aller enfin partager un bout de rocher ensemble. Nous voici donc partis à 7 cousins (et pièces rapportées) à l’assaut des falaises du Bugey. Les niveaux sont très hétérogènes : du petit grimpeur de 5 au cousin diplômé guide de haute montagne qui envoie du gros…

Samedi, nous grimpons à Virieu-le-Grand, sur un beau calcaire. Au pied des voies, les buis ont été dévorés par les pyrales… Malheureusement la pluie arrive plus tôt que prévu, et nous serons obligés de passer rapidement à l’étape suivante (apéro, sieste, re-apéro puis raclette).

photo montagne alpes escalade bugey virieu le grand

photo montagne alpes escalade bugey virieu le grand


Dimanche, nous allons sur un petit site confidentiel… Afin de respecter le choix des ouvreurs (qui ont fait un super boulot, notamment sur le nettoyage du bas des voies), nous resterons volontairement discrets sur la localisation. Le matin, nous enchainons quelques voies dans le 5. Je suis contente de prendre du plaisir dans un 5c assez physique. Après un bon pique-nique, nous attaquons le dur : les garçons les plus forts dans le 7, les autres dans un 6b bien fin qui m’occupera un très long moment… Mais je suis bien contente d’avoir réussi ce qui doit être probablement mon premier 6b en extérieur !

photo montagne alpes escalade bugey virieu le grand

photo montagne alpes escalade bugey virieu le grand

photo montagne alpes escalade bugey virieu le grand


Ainsi se termine un super week-end en famille, avec au moins autant d’apéros que d’escalade, mais on a hâte de remettre ça !

Escalade à Notre Dame du Pré

par *V* ~ Samedi 23 septembre 2017

Les journées raccourcissent vite en automne, mais il reste encore un peu de temps avant que la neige et l’hiver recouvre les montagnes. La météo est belle, c’est l’occasion d’aller grimper en moyenne montagne. Pas assez entraînés pour une grande voie, on préfère passer l’après-midi sur un site de couenne.

Le site de Notre Dame du Pré, au-dessus de Moutiers en Tarentaise, offre des voies de tous niveaux, c’est parfait. C’est un joli site familial. Le village offre une très belle vue sur les montagnes environnantes. C’est aussi l’occasion de découvrir que la Tarentaise, ce n’est pas qu’une moche route menant aux usines à ski !

photo montagne alpes escalade savoie vanoise tarentaise notre dame du pré



Les relais sont rapprochés, on « triche » donc plusieurs fois en équipant des voies depuis du plus facile à côté… On termine par un joli 6a+ bien fin, ce qui nous rassure sur notre niveau : malgré la pause de ces derniers mois, les sensations commencent à revenir, ça fait plaisir !

photo montagne alpes escalade savoie vanoise tarentaise notre dame du pré

Rives de la Mer de Glace – Rocher des Mottets : Voie Câline

par *V* ~ Dimanche 13 août 2017

Date 13 août 2017
Cotation AD- / I / 4b
Altitude maxi 1638 mètres
Dénivelé positif 560 mètres
Durée Approche : 50 minutes. Voie : 2h45. Retour : 45 minutes.
Carte IGN 3630 OT Chamonix - Massif du Mont-Blanc
Topo Lien vers Camptocamp
Météo Beau temps
Accès Se garer près de l'héliport des bois aux Praz de Chamonix. Pour la marche d'approche, traverser le pont sur l'Arveyron, et prendre une piste de VTT sur la gauche.


Enfin les (toutes petites) vacances ! Ce week-end prolongé du 15 août est en effet la seule coupure de l’été… Nous sommes bien occupés par le travail et le déménagement qui devrait bientôt nous rapprocher des Alpes. Après un samedi passé à faire des cartons, nous partons en fin de journée en direction de Chamonix. On s’arrête à Sallanches le temps d’une pizza, puis on monte dans la vallée de Chamonix et on bivouaque dans le fourgon à côté de la DZ des Mottets.
Dimanche matin, on repousse quelques fois le réveil. On finit par se lever vers 7h30. Le début de journée est un peu lent, et c’est vers 8h50 que nous nous mettons en marche en direction du rocher des Mottets, sur les rives de la Mer de Glace. Nous avons repéré une jolie voie d’escalade facile, parfait pour se remettre en jambes après les dernières semaines peu grimpantes. On passe devant le départ de la Via Corda que nous avons déjà parcourue en 2013. Puis on monte par quelques lacets et un passage raide câblé jusqu’au départ de la Voie Câline.

On attaque en corde tendue. les chaussons d’escalade resteront dans le sac, c’est un bon exercice pour grimper en chaussures d’approche. Les 3 premières longueurs grimpent un peu et permettent de s’échauffer, puis on arrive à une traversée glissante (couinement et chute dans du 2… ça m’apprendra !). Du coup, on tire quelques longueurs pour se rassurer.
On arrive à une partie centrale très « rando », où l’on reprend la corde tendue. On atteint enfin quelques ressauts pus grimpants. Je m’offre une longueur en tête et grosses chaussures sans stress, c’est suffisamment rare pour être signalé ! Le dernier relai nous offre un superbe panorama sur les Drus.

Ayant oublié la carte mémoire de l’appareil photo, il faudra se contenter des photos de mauvaise qualité au téléphone !

photo montagne alpes escalade grande voie mont blanc mer de glace rocher mottets voie caline

photo montagne alpes escalade grande voie mont blanc mer de glace rocher mottets voie caline

photo montagne alpes escalade grande voie mont blanc mer de glace rocher mottets voie caline

photo montagne alpes escalade grande voie mont blanc mer de glace rocher mottets voie caline



Après quelques minutes de marche, on rejoint la buvette des Mottets où l’on fait une longue pause déjeuner. Il est un peu tard pour rejoindre le Montenvers où nous avions repéré initialement quelques longueurs sympas. On redescend donc à la voiture.

photo montagne alpes escalade grande voie mont blanc mer de glace rocher mottets voie caline



Malgré tout, nous ne sommes pas tout à fait rassasiés de grimpe. On se dirige donc vers le site d’escalade de la Joux, situé entre Chamonix et Argentière. On enchaîne un 4b pour l’échauffe, un 6a, un 5b bien fin sur les pieds puis un 5c.
A 18h, enfin fatigués, on reprend la route. On s’arrête à Argentière pour essayer sans succès de trouver une carte mémoire pour l’appareil photo. On se pose enfin au joli camping des Montets près de Vallorcine.

Les obligations familiales nous ramènent à la maison malheureusement plus tôt que prévu le lendemain. Il faudra revenir pour parcourir les nombreuses autres voies que l’on avait repéré au Montenvers et dans les Aiguilles Rouges !

Dôme de Polset

par *V* ~ Dimanche 16 juillet 2017

Date 15-16 juillet 2017
Cotation F / II
Altitude au sommet 3501 mètres
Dénivelé positif 1er jour : 750 mètres
2ème jour : 1050 mètres
Durée aller-retour 1er jour : 2h15
2ème jour : 4h15 pour le sommet, 10h15 en tout
Carte IGN 3534 OT Les Trois Vallées - Modane - Parc National de la Vanoise
Topo Lien vers Camptocamp
Météo Grand soleil les deux jours !
Accès Depuis Albertville, rejoindre Moûtiers, Pralognan la Vanoise, puis prendre la route du pont de la Pêche, direction les Prioux. Nombreux parkings au terminus de la route.


La saison d’alpinisme est à peine commencée qu’elle est presque déjà terminée, en cet été 2017 particulièrement chaud et sec. Pour ce qui sera sans doute notre seule course glaciaire de la saison, on s’oriente vers une sortie facile en Vanoise. Ça nous change du massif des Ecrins que l’on parcourt plus souvent. Les glaciers sont déjà assez ouverts, on choisit donc une course majoritairement orientée en versant nord, afin d’espérer bénéficier encore de conditions d’enneigement correctes.

Après la route jusqu’à Pralognan-la-Vanoise, nous déjeunons en terrasse d’un restaurant, puis attaquons la montée au refuge de Péclet-Polset, souvenir de notre GR5. Le sentier consiste essentiellement en une longue piste assez peu intéressante à remonter. On souffre un peu sous le soleil qui cogne, heureusement une petite bise nous évite de trop cramer. En fin d’après-midi, on arrive au refuge, assez gros, mais où l’ambiance reste quand même sympa. Le gros plat de crozets et le génépi offert au dîner sont appréciés à leur juste valeur !

photo montagne alpes alpinisme vanoise dome polset



Le dortoir est rempli d’alpinistes dont le réveil est prévu à la même heure que nous. Mais les habituels stressés de l’horaire commencent à fouiller dans leurs sacs plastiques 10 minutes avant le réveil… Tout le monde est donc debout à 3h50. Nous nous préparons rapidement et démarrons à 4h30. Deux fusées partent avant nous du refuge (même pas ceux qui ont réveillés tout le dortoir). Nous sommes la deuxième cordée à partir, et une bonne quinzaine de personnes nous suivent à quelque distance.
Le sentier commence par une portion descendante puis assez plate le temps de contourner le lac Blanc. Puis on monte assez raide en direction du col du Soufre. Le jour se lève vite, on éteint déjà les frontales.

photo montagne alpes alpinisme vanoise dome polset



On voit nettement un sentier partant sur la gauche en direction de la moraine, mais le notre est sensé être marqué par un cairn. Or, pas de cairn à cette bifurcation. On continue donc à monter, jusqu’à s’apercevoir qu’on a effectivement loupé la bonne bifurcation en-dessous. On coupe donc à travers moraines et pierriers pour rejoindre le bon sentier. On a perdu un bon quart d’heure mais des cordées avec guides nous suivent de près, ce qui nous rassure sur le fait qu’on a rejoint le bon sentier. Le sentier remonte la moraine, parfois de manière très raide, puis coupe à flanc pour rejoindre le glacier.

photo montagne alpes alpinisme vanoise dome polset



Il est 6h30, on s’équipe vers 2900 mètres, alors que le soleil arrive sur le glacier. Le vent s’est brusquement calmé, la température est douce. Le bas du glacier est assez raide et en glace, la première pente nous fait bien chauffer !
Au niveau du plateau vers 3000 mètres, les autres cordées choisissent de passer au centre du glacier. De notre côté, nous choisissons la rive droite, réputée moins crevassée, et qui présente une belle neige. Nous nous retrouvons donc seuls pour finir l’ascension. A partir de ce moment, le regel est plutôt bon, on cramponne facilement et efficacement.

photo montagne alpes alpinisme vanoise dome polset

photo montagne alpes alpinisme vanoise dome polset



On passe une succession de petits ressauts, puis on contourne une large pente plus raide (et crevassée). Une portion plus raide nous permet d’atteindre la base rocheuse du Dôme de Polset. Un peu cuits, on fait une pause goûter. Les cordées ayant choisi de passer au centre du glacier sont encore derrière nous, on est content de voir qu’on n’a pas trop traîné malgré notre manque d’entrainement de ces derniers mois.

photo montagne alpes alpinisme vanoise dome polset

photo montagne alpes alpinisme vanoise dome polset



On contourne le Dôme de Polset. La consistance de la neige est un peu bizarre. Malgré le regel et le fait qu’on soit passé à l’ombre, on reste prudent, la corde est bien tendue. On a bien raison car quelques minutes plus tard, je passe une jambe à travers un pont de neige cachant une crevasse. La sensation de la jambe pendant dans le vide n’est pas franchement agréable ! J’ai du pousser un cri de surprise bien fort et bien aigu… Heureusement le reste du pont de neige ne cède pas complètement, et j’arrive à remonter sans encombre. Je jette un coup d’oeil dans le trou, il n’avait pas l’air très profond heureusement…

On aperçoit l’aiguille de Polset, notre objectif initial. Mais là où on s’imaginait un joli tas de rochers, c’est en fait plutôt un amas de pierres qui semble peu engageant. En plus, j’ai un peu la tremblotte suite à ma petite chute. On change donc d’objectif et on se rabat sans regret sur le dôme de Polset voisin.

On rejoint le sommet rocheux en quelques minutes. La vue à 360° est superbe, du Mont Blanc jusqu’aux Ecrins et même au Mont Viso. Seul regret, le sommet est tellement plat qu’on ne voit presque pas le glacier que l’on vient de remonter ! Il est 8h45, il n’y a pas un poil de vent, on reste donc une bonne demi-heure à admirer la vue, alors que les autres cordées arrivent progressivement au sommet. Le Dôme de Polset est une classique du coin, mais les guides assurent qu’ils n’ont jamais vu autant de monde ! La fréquentation est sans doute explicable par la bonne météo et les belles conditions, et d’autant plus que les glaciers en condition deviennent rares en ce été 2017.

photo montagne alpes alpinisme vanoise dome polset

photo montagne alpes alpinisme vanoise dome polset



On redescend sans encombres par le même itinéraire. On est toujours surpris de la rapidité à laquelle on descend les glaciers ! Quelques crevasses demandent tout de même de l’attention, et la dernière pente glacée fait chauffer les cuisses. On se déséquipe, puis on rentre au refuge peu avant 12h en admirant le paysage qui était caché par la nuit à l’aller ce matin.

photo montagne alpes alpinisme vanoise dome polset

photo montagne alpes alpinisme vanoise dome polset



On fait une bonne pause au refuge, et après avoir englouti une grosse omelette, on met avec plaisir des vêtements plus légers. Il ne reste plus qu’à redescendre durant 1h45 jusqu’au au parking par la longue, longue piste ! On arrive à la voiture vers 14h45, bien cuits par le soleil mais heureux de cette belle journée.

C’était vraiment une très jolie course, facile mais pas sans intérêt car la partie glaciaire est longue et l’ambiance haute-montagne est bien présente. Le glacier est assez varié, ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas. On est content d’avoir géré notre course tous seuls, sans « s’aider » de la proximité des autres cordées pour choisir notre itinéraire.

Toutes les photos de cette belle journée sont dans l’album photos du Dôme de Polset.