Archives de la Catégorie 'Montagne'

Via Ferrata à Valloire – le Poingt Ravier

par *V* ~ Samedi 14 novembre 2015

Date 14 novembre 2015
Cotation PD
Altitude maxi 1650 mètres
Dénivelé 200 mètres
Longueur 600 mètres
Durée approche 5 minutes
Durée via ferrata 1h15
Durée retour 25 minutes
Météo Soleil parfois voilé
Accès Depuis la vallée de la Maurienne, monter à Valloire, traverser la station en direction du col du Galibier et se garer au parking de la Borgée, à gauche après un pont (parking commun à 2 via ferrata). On peut aussi s'engager après le pont sur la petite route longeant le torrent rive gauche et se garer quelques centaines de mètres plus loin (panneau via ferrata peu visible).


Après quelques jours de vacances bien sympathiques, et avant de quitter la Maurienne, on décide de faire une petite via ferrata. Cela fait bien longtemps que nous n’avons pas pratiqué l’activité, préférant l’escalade « à mains nues ». Mais nous ne sommes pas trop rigides sur l’éthique, et on prend parfois du plaisir à grimper sur des barreaux ferrés ;)
On quitte l’ombre de la vallée pour trouver le soleil à Valloire, un peu atténué par un voile nuageux persistant. Là encore le village en hors-saison est bien désert.

Après un départ assez vertical, on enchaîne quelques ressauts où les bonnes prises dans le rocher ne manquent pas. Une belle dalle ascendante, un peu aérienne, pimente le parcours.

photo montagne alpes via ferrata valloire poingt ravier

photo montagne alpes via ferrata valloire poingt ravier

photo montagne alpes via ferrata valloire poingt ravier

photo montagne alpes via ferrata valloire poingt ravier

photo montagne alpes via ferrata valloire poingt ravier



On arrive ensuite à une section herbeuse sans difficultés, avec une jolie vue sur les montagnes aux alentours.

photo montagne alpes via ferrata valloire poingt ravier

photo montagne alpes via ferrata valloire poingt ravier



La dernière partie est facile, juste un enchaînement de quelques ressauts en dalle entrecoupés de portions herbeuses.

photo montagne alpes via ferrata valloire poingt ravier

photo montagne alpes via ferrata valloire poingt ravier



On atteint un sommet marqué par des pylônes. Au final la via était courte mais sympa, avec pas mal de contact avec le rocher.
On fait une petite pause non loin en profitant de la vue et de la relative chaleur au soleil. Ces jours de novembre, où la montagne est déserte et la météo encore douce, sont vraiment à savourer !

photo montagne alpes via ferrata valloire poingt ravier



On redescend par un sentier botanique, puis on prend la voiture pour pique-niquer tranquillement au col du Télégraphe. Entre aujourd’hui et il y a 3 jours où nous étions au col de la Croix de Fer, ce long week-end était bien marqué par les grands cols cyclistes (ce qui n’est pas pour déplaire au cyclo du couple).

photo montagne alpes via ferrata valloire col telegraphe



Il ne reste plus qu’à rentrer tranquillement à la maison, non sans avoir fait auparavant un petit détour par le Vieux Campeur de Chambéry, où l’on s’équipe en beaux vêtements de skis à petits prix pour la saison prochaine !

Escalade au Rocher des Amoureux

par *V* ~ Vendredi 13 novembre 2015

Ce matin c’est grasse matinée et petit déjeuner en douceur au soleil, au milieu du camping d’Aussois quasi-vide. Qu’est-ce qu’on est bien en Haute-Maurienne, à profiter de l’été indien, pendant que les collègues sont au boulot ;)
N’ayant pas réussi à trouver hier un magasin ouvert pour acheter un topo d’escalade, on se résout à descendre à Modane. On trouve facilement le topo du coin dans une librairie, on en profite pour faire quelques courses alimentaires, puis on remonte la route d’Aussois sur 2 kilomètres. On laisse la voiture au rocher des Amoureux. Marche d’approche zéro minute, voies équipées sur 360°, jolie prairie au pied du rocher : le programme semble parfait pour la journée !

photo montagne alpes escalade haute maurienne modane aussois rocher amoureux

photo montagne alpes escalade haute maurienne modane aussois rocher amoureux



Les voies sont nombreuses, de tous niveaux, du plus facile au plus dur. Les différentes orientations doivent permettre de grimper quasi toute l’année. La bruit de la route est très vite atténué dès que l’on s’en éloigne. Bref, c’est un joli site de couenne pour passer un bon moment entre amis ou en famille. En ce jour de semaine d’automne, le site est peu fréquenté mais on croise quand même quelques autres grimpeurs motivés.

On commence par le secteur « ouest », abondamment équipé et bien fourni en voies faciles. On enchaîne des voies du 4c au 6a (en moulinette posée depuis d’une voie voisine). Les cotations sont plutôt sympas, ça fait du bien au moral.

photo montagne alpes escalade haute maurienne modane aussois rocher amoureux



On déjeune au soleil puis on grimpe au secteur sud : 5a en tête pour moi (avec couinements inclus), 5b en tête pour Monsieur. Il y a encore du pain sur la planche pour la grimpe en tête…

photo montagne alpes escalade haute maurienne modane aussois rocher amoureux

photo montagne alpes escalade haute maurienne modane aussois rocher amoureux



De retour au camping, la fin d’après-midi est partagée entre bouquinage et sieste. En soirée on ira au cinéma des Fourneaux voir « The Walk », un joli film de funambulisme à l’ambiance aérienne !

Balcons de Haute-Maurienne – refuge du Carro

par *V* ~ Jeudi 12 novembre 2015

Date 12 novembre 2015
Dénivelé positif 300 mètres environ
Altitude maxi 2730 mètres
Durée 7h45
Météo Soleil parfois voilé
Carte IGN 3633 ET Tignes - Val d'Isère - Haute Maurienne - Parc National de la Vanoise
Accès Depuis Bonneval-sur-Arc, emprunter la route du col de l'Iseran. Parking au pont de l'Oulietta.


La nuit dans le col de l’Iseran n’a pas été trop fraîche et bien calme puisque le passage du col est fermé. Le réveil dans le camion est matinal : il est seulement 6h lorsque nous sortons de la couette. A cette saison les jours sont courts et mieux vaut partir dès les premiers rayons de soleil. On traine un peu à se préparer et c’est vers 7h30 que nous démarrons la randonnée.
L’automne est déjà bien avancé, mais l’hiver ne veut guère arriver, nous allons donc pouvoir marcher à une altitude de plus de 2500 mètres quasiment sans neige. N’ayant que très peu marché cet été, on est contents de pouvoir se rattraper avant l’hiver !

photo montagne alpes randonnee rando haute maurienne refuge carro



On quitte le pont de l’Oulietta par quelques lacets bien raides qui nous font rapidement gagner 200 mètres de dénivelé. On trouve ensuite un tranquille sentier en balcon avec une superbe vue sur les glaciers et l’Albaron que nous avions grimpé il y a 2 ans. L’herbe a une belle couleur orangée, et les sommets sont déjà délicatement saupoudrés par les premières neiges. Le sentier est plutôt sec, mais les quelques passages en neige nous font perdre un peu de temps à chercher l’itinéraire.

photo montagne alpes randonnee rando haute maurienne refuge carro

photo montagne alpes randonnee rando haute maurienne refuge carro

photo montagne alpes randonnee rando haute maurienne refuge carro

photo montagne alpes randonnee rando haute maurienne refuge carro



On bascule derrière l’Ouille des Reys où l’on trouve un vallon assez enneigé. Une première pente descendante en neige est un peu exposée. Puis on enchaîne avec de grands dômes de neige où l’on prend plaisir à tracer.

photo montagne alpes randonnee rando haute maurienne refuge carro



On remonte sur un versant plus sec, et on aperçoit enfin de refuge du Carro. Il reste encore au moins 30 à 45 minutes de marche pour le rejoindre. La neige a pas mal retardé notre progression, l’heure avance vite, on décide donc d’arrêter là pour aujourd’hui, en d’en profiter pour faire une longue pause pique-nique. Un gros troupeau de chamois est visible au loin, on passe un bon moment à les observer au calme.

photo montagne alpes randonnee rando haute maurienne refuge carro

photo montagne alpes randonnee rando haute maurienne refuge carro



Le retour se fera par le même chemin, et on retrouve la voiture peu après 15h. On avait adoré ce bout de vallée en été, on n’est pas déçus de la découvrir à présent à l’automne.

photo montagne alpes randonnee rando haute maurienne refuge carro

photo montagne alpes randonnee rando haute maurienne refuge carro

photo montagne alpes randonnee rando haute maurienne refuge carro

photo montagne alpes randonnee rando haute maurienne refuge carro



On rejoint Bonneval-sur-Arc afin de glaner quelques infos sur les possibilités de grimpe dans la vallée pour demain, mais l’office du tourisme est fermé. On tente ensuite ensuite sans succès Lanslebourg, ville fantôme à cette époque, Termignon puis Aussois. Tous les villages sont vraiment déserts à cette intersaison. Le camping d’Aussois est heureusement ouvert à l’année, et nous accueille ce soir, parmi les très rares autres campeurs.

Toutes les photos sont dans l’album photos des balcons de Haute-Maurienne.

Lac Guichard

par *V* ~ Mercredi 11 novembre 2015

Nous revoici dans le Scudo pour une virée automnale. Puisque la neige et l’hiver tardent à arriver, nous allons profiter encore un peu des activités estivales.
Afin de rentabiliser la route, nous montons au col de la Croix de Fer depuis Bourg d’Oisans. Dix minutes de marche nous conduisent au lac Guichard, miroir parfait des Aiguilles d’Arves. Le coin est bien connu, nous ne sommes pas les seuls photographes à profiter du coucher du soleil. Certains motivés sont même venus d’Italie. Il faut dire que ce balcon sur les magnifiques Aiguilles d’Arves vaut le détour (on fera juste semblant de ne pas voir un bout des remontées mécaniques de St Sorlin d’Arves qui traînent dans le coin).
Difficile cependant de varier les points de vue à cet endroit. En plus certains photographes font des timelapse, ce qui m’empêche de bien tourner autour du lac si je ne veux pas les gêner. Tant pis, on se contentera déjà des beaux reflets au milieu des petites herbes du lac.

photo montagne alpes randonnee rando lac guichard aiguilles arves col croix fer

photo montagne arves col croix fer

photo montagne alpes randonnee rando lac guichard aiguilles arves col croix fer

photo montagne alpes randonnee rando lac guichard aiguilles arves col croix fer

photo montagne alpes randonnee rando lac guichard aiguilles arves col croix fer

photo montagne alpes randonnee rando lac guichard aiguilles arves col croix fer

photo montagne alpes randonnee rando lac guichard aiguilles arves col croix fer



Nous retournons ensuite au Scudo, et basculons côté Savoie. Une longue route en Maurienne nous mène jusqu’à Bonneval sur Arc, puis nous attaquons la montée du col de l’Iseran, où nous passerons une nuit très tranquille et solitaire avant la rando du lendemain.

Toutes les photos sont dans l’album photos du lac Guichard.

Refuge des Souffles et lac Lautier

par *V* ~ Dimanche 25 octobre 2015

Date 24 et 25 octobre 2015
Dénivelé positif 1er jour : 900 mètres
2ème jour : 450 mètres
Altitude maxi 2423 mètres
Durée 1er jour : 2h40
2ème jour : 7h
Météo Nuageux
Carte IGN 3336 ET Les Deux Alpes - Olan - Muzelle - PN des Écrins
Accès Grenoble, La Mure, Corps. S'engager ensuite dans la vallée du Valgaudemar, parking juste avant le village de Villar Loubière.


C’est désormais presque un rituel : à l’automne nous partons un week-end au calme, en refuge non gardé, profiter des dernières couleurs avant la neige. Après le refuge de Font Turbat et le refuge de Vallonpierre, nous voici une fois de plus dans le massif des Ecrins et la vallée du Valgaudemar.
Les dernières semaines ont été plutôt calmes, la faute à un mal de dos récalcitrant. On décide donc d’y aller en douceur. Pour le premier jour, on se contente d’une montée assez courte au refuge. Le sentier a été récemment retracé et monte en lacets assez raides, mais réguliers.
On gagne régulièrement de l’altitude, en admirant les couleurs d’automne déjà assez avancées. On admire de belles formations géologiques de l’autre côté du vallon : des orgues verticales, creusées par l’érosion des schistes.

photo montagne alpes ecrins valgaudemar

photo montagne alpes ecrins valgaudemar

photo montagne alpes ecrins valgaudemar orgues

photo montagne alpes ecrins valgaudemar



On traverse une forêt clairsemée, puis le refuge apparaît juste à la lisière de la forêt. La nuit arrive vite, on occupe la soirée avec un peu de lecture, tout en faisant chauffer un poêle bien efficace ! Après un gros dîner, je tente quelques photos d’étoiles, mais le ciel voilé et le trépied branlant ne me laissent pas vraiment d’occasion.

photo montagne alpes ecrins valgaudemar

photo montagne alpes ecrins valgaudemar

photo montagne alpes ecrins valgaudemar

photo montagne alpes ecrins valgaudemar refuge souffles

photo montagne alpes ecrins valgaudemar refuge souffles



Après une bonne nuit de sommeil, nous montons en direction du col des Cochettes puis du lac Lautier, que nous atteignons facilement en 1h30 de marche.

photo montagne alpes ecrins valgaudemar

photo montagne alpes ecrins valgaudemar lac lautier

photo montagne alpes ecrins valgaudemar lac lautier



On continue jusqu’au col de Colombes. Le Pic Turbat au-dessus de nous est bien sec alors que nous pensions trouver de la neige. La montée jusqu’au sommet est tentante, mais il ne faut pas trop forcer sur le dos encore convalescent. On se réserve donc le sommet pour une autre fois, ce sera sans doute l’occasion de faire une belle traversée jusqu’au refuge de l’Olan. On vagabonde sur les crêtes autour du col de Colombes. Malgré le ciel bien blanc, la vue est assez dégagée, et le panorama sur l’Olan et le Sirac sont superbes.

photo montagne alpes ecrins valgaudemar

photo montagne alpes ecrins valgaudemar

photo montagne alpes ecrins valgaudemar Olan

photo montagne alpes ecrins valgaudemar



On redescend au col des Cochettes puis on fait une belle boucle sauvage passant par la cabane du Lautier, avant de retrouver notre sentier de départ.

photo montagne alpes ecrins valgaudemar

photo montagne alpes ecrins valgaudemar

photo montagne alpes ecrins valgaudemar



Ainsi se termine notre traditionnelle rando-refuge automnale, encore une belle boucle !
Toutes les photos sont dans l’album photos du refuge des Souffles.