Archives de la Catégorie 'Ski de rando'

Petite Chaurionde

par *V* ~ Dimanche 17 février 2019

Date 17 février 2019
Dénivelé positif 1000 mètres
Altitude au sommet 2123 mètres
Durée 5h
Météo Soleil
Carte IGN 3432 ET Albertville
Accès Depuis Faverges (entre Annecy et Albertville), monter à Seythenex puis rejoindre la petite station de la Sambuy. Grand parking à l'entrée de la station.


Ce dimanche c’est sortie à ski de randonnée avec le club. Nous partons d’un bon pas de la station de La Sambuy. Tout le monde est bien entraîné, presque un peu trop pour moi ! Nous remontons une longue piste pas très intéressante, puis arrivons dans des alpages de l’Aulp de Seythenex. Tous les alentours sont bien tracés car la dernière chute date d’une quinzaine de jours en arrière. Nous sommes presque plein nord, il fait bien frais et nous ne verrons pas le soleil jusqu’à la fin de la montée.

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges faverges seythenex petite chaurionde


Nous apercevons déjà notre objectif, la Petite Chaurionde, presque 500 mètres plus haut. Pour l’atteindre, il faut remonter une large combe à 30° qui est une belle pente à conversions. C’est une classique du coin, bien fréquentée. Nous sommes loin d’être les premiers malgré un départ plutôt matinal. Ce ne serait pas le genre de pente à remonter en groupe un jour d’avalanche marqué. Une grosse avalanche partira d’ailleurs quelques jours après notre passage. Mais aujourd’hui le risque est faible et la neige bien stabilisée. On s’y engage donc sans sourciller.

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges faverges seythenex petite chaurionde


Il n’y a pas grand chose à raconter dans cette montée monotone. La neige est dure, et vers le milieu de la face je sors les couteaux pour éviter de glisser à chaque conversion. La plupart des gens feront sans les couteaux, mais on s’embête moins avec, et finalement on va même plus vite. On sors enfin au soleil au petit col à 2075 mètres d’altitude.

Il ne reste plus qu’à rejoindre sans difficulté le sommet de la Petite Chaurionde situé à quelques mètres. L’arête est glissante sans les couteaux, et la plupart finissent à pieds. Mais avec les couteaux je passe à ski sans sourciller jusqu’au sommet. Je suis vengée de ceux qui se moquaient de mes couteaux dans la montée (héhéhé).

La vue du sommet est sympa. La Sambuy nous bouche un peu un côté, mais on a une belle vue sur le lac d’Annecy d’un côté, et le Mont Blanc de l’autre.

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges faverges seythenex petite chaurionde

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges faverges seythenex petite chaurionde



Une esthétique arête entraîne le regard vers la Grande Chaurionde. Quelques forts skieurs s’engagent dans la face raide, chapeau à eux.

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges faverges seythenex petite chaurionde


La foule s’entasse vite au sommet, on ne traîne donc pas trop. On attaque la descente, que j’appréhende un peu en raison de la neige dure et très trafollée par le passage des précédents skieurs. Finalement ça passe facilement. On s’engage une contre-pente sur la gauche, légèrement plus raide mais moins tracée. On trouve même un peu de vieille neige poudreuse froide, chouette ! On descend vite et nous voilà bientôt à nouveau dans les alpages de l’Aulp de Seythenex.

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges faverges seythenex petite chaurionde

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges faverges seythenex petite chaurionde



On s’arrête pour une bonne pause pique-nique. Pour un peu, cette jolie pente donnerait envie de remonter ! Mais l’heure tourne vite et il est plus sage de rentrer avec de bons souvenirs dans la tête.

Toutes les photos sont dans l’album photos de la Petite Chaurionde.

But à la Pointe du Dard

par *V* ~ Samedi 9 février 2019

Date 9 février 2019
Dénivelé positif 600 mètres
Altitude maxi 1900 mètres
Durée 4h15
Météo Pluie / neige mouillée au départ. Ensuite ciel couvert. On a espéré une éclaircie jusqu'à se faire finalement prendre par le brouillard et le grésil.
Carte IGN 3532 OT Massif du Beaufortain - Moûtiers - La Plagne
Accès Depuis Albertville, monter à Beaufort puis Arêches. Parking possible 200 mètres avant le Planay, ou au hameau Le Chornais (route pas ou peu denneigée).

Sortie but ! On savait que le créneau météo serait limite en ce week-end de mauvais temps, mais on a essayé d’y croire.

Direction notre Beaufortain préféré. L’objectif du jour est la Pointe du Dard, une sortie un peu longue au-dessus d’Arêches.
Ça commence mal dès le début, avec les derniers mètres avant le parking non denneigés, la voiture qui se met de travers malgré les 4 pneus neige, les chaînes qui ne se montent pas… Bref, après bien des déboires, on fait demi-tour et on laisse la voiture sur la route principale peu avant le Planay.

On démarre sous un mélange de pluie et neige mouillée, qui nous fera rapidement botter des kilos de neige sous les skis… Après un peu de fart sur les peaux, ça ira mieux. On commence par remonter un vallon le long d’un ruisseau. On trouve une piste forestière un peu longue mais pas désagréable.

A l’altitude 1500m (pile poile), on trouve une trouée dans la forêt. Depuis la piste forestière, il faut traverser la rivière et monter dans la trouée que l’on devine devant. Ce n’est peut-être pas celle du topo, mais elle passe très bien. Elle est bien visible sur les images satellite. Une fois qu’on trouve l’entrée, le reste est évident.

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain beaufort arêches pointe dard



D’abord assez large, elle devient de plus en plus raide et étroite, un bon exercice à conversion. On trace dans du 30° et 30 cm de neige fraîche. C’est physique, d’autant plus avec la neige qui botte.

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain beaufort arêches pointe dard


Enfin, on débouche sur une jolie épaule, mais le ciel se bâche et commence à lâcher un grésil très désagréable. Le brouillard est juste au-dessus de nous et le sommet est encore bien loin. La météo nous avait laissé espérer une courte éclaircie, mais il faut croire que la fenêtre est déjà fermée. Peu motivés par cette météo, on se dit qu’on préfère revenir par un jour de beau temps pour mieux en profiter.

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain beaufort arêches pointe dard


C’est donc reparti pour descendre par la trouée, un peu trop raide et trop étroite pour mon petit niveau… Une bonne chute la tête en avant, en m’étouffant à moitié dans la poudreuse, aura raison de mes dernières gouttes de bonne humeur. Je descends la trouée skis sur le sac. On termine tant bien que mal sans grand plaisir. Les conditions de neige étaient bonnes mais il faudra revenir un jour de beau temps !

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain beaufort arêches pointe dard


Définition du jour :
Ski de rando (n.m.) : activité à la con où tu montes en t’épuisant dans 30 cm de neige fraiche qui botte, tout ça pour te les cailler au sommet (que tu n’atteins même pas d’ailleurs), et pour redescendre à pieds, skis sur le sac, car tu n’as pas le niveau pour descendre dans du 35°. Et sans ciel bleu ni soleil car c’est réservé du lundi au vendredi pour les touristes pendant que toi tu pointes à l’usine.

Bref, on a pris un but. A part les deux premières sorties de la saison, ça fait 2 mois qu’on enchaîne les sorties de ski de rando par une météo pourrie. Vivement que ça change.

Fort de la Batterie sous la neige… beaucoup de neige !

par *V* ~ Dimanche 3 février 2019

Date 3 février 2019
Dénivelé positif 560 mètres
Altitude maxi 1444 mètres
Durée 2h30, plus 1h de pause au fort
Météo Neige et ciel couvert
Carte IGN 3531 OT Megève - Col des Aravis
Accès Depuis Albertville prendre la direction d'Ugine. Monter au village de Marthod puis traverser plusieurs hameaux jusqu'au parking de la table d'orientation de Chantemerle (en hiver la route entre Chantemerle et les Rafforts n'est pas denneigée).


Que de neige en ce premier week-end de février ! Les chutes de neige depuis plusieurs jours sont impressionnantes, et le Grand Parcours d’Arêches-Beaufort auquel nous devions participer a été annulé. Il faut reconnaître que les conditions nivologiques sont très délicates. Durant la semaine précédente, il est tombé pas loin d’un mètre de neige en cumulé. Le BRA culminait à 5 la journée de samedi, et est reste à 4 pour le dimanche. Difficile d’imaginer sortir en sécurité dans ces conditions.

Néanmoins, l’avantage d’être le « local » de l’étape, c’est qu’on peut observer plus finement le terrain. J’ai bien observé les hauteurs de Marthod depuis plusieurs jours et je sais que le vent a été bien plus faible qu’ailleurs. D’autre part les pentes sont douces. On se décide donc pour une petite sortie à ski dans le coin. On ne prendra pas de risque, on restera bas en altitude en skiant uniquement dans la forêt et des prairies aux pentes douces, loin des pentes raides avalancheuses. De toute manière la quantité de neige à 800 mètres d’altitude est impressionnante et largement suffisante pour « brasser » !

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges albertville fort batterie marthod


On aurait presque pu partir à ski de la maison, mais on n’a guère envie de couper la route goudronnée. On laisse donc la voiture au terminus de Marthod. Au départ du parking, on remonte plusieurs champs et quelques portions boisées, en coupant la route d’été qui monte aux Rafforts. Celle-ci disparaît même tellement sous la neige qu’elle est parfois difficilement reconnaissable. Les arbres sont chargés de neige, l’ambiance est magnifique. Les poteaux marquant les séparations entre les champs disparaissent sous l’épais manteau neigeux.

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges albertville fort batterie marthod

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges albertville fort batterie marthod


Il ne faut pas tenter de s’éloigner de la trace, sous peine de risquer de se noyer dans la poudreuse… Le sentier est bien fréquenté par les skieurs et raquettistes en ce dimanche.

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges albertville fort batterie marthod

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges albertville fort batterie marthod



On finit par rejoindre la piste d’été au-dessus des Rafforts, qui remonte raide dans la forêt. On brasse, on brasse, on brasse… C’est physique ! Les arbres sont surchargés de neige. On traverse prudemment une zone en dévers, avant de déboucher au col de l’Alpettaz, balayé par le vent. Heureusement, la face ouest n’est pas pentue, mais il ne faut pas trop s’approcher du bord, caché par les corniches. On pensait pousser peut-être jusqu’au Rocher Prani, mais les quantités de neige et le vent nous incitent à revoir notre objectif à la baisse.

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges albertville fort batterie marthod


Quelques dizaines de mètres dans un décor féérique nous mènent au fort de la Batterie. Nous sommes agréablement surpris de le trouver ouvert. C’est un havre de paix et de vie au milieu de la tempête de neige de ces derniers jours. Un bon thé ne sera pas de trop pour nous réchauffer. C’est aussi l’occasion de visiter l’intérieur du bâtiment, simple mais très joli. Un sacré de travail de rénovation, bravo à l’association des passionnés. La cour du fort disparaît sous la neige, qui monte presque aussi haut que les remparts !

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges albertville fort batterie marthod


L’heure tourne, il est temps de repartir. N’étant pas forts skieurs, on en bave bien pour descendre la piste étroite, puis pour brasser la poudre dans les champs. Mais on ne va pas se plaindre, c’est toujours mieux que la croûte !

photo montagne alpes ski randonnée rando savoie bauges albertville fort batterie marthod


Une balade sans prétention, mais bien agréable par ces conditions de neige exceptionnelles.

Toutes les photos sont dans l’album photos du fort de la Batterie.

Dôme de Vaugelaz depuis les Chapelles

par *V* ~ Dimanche 20 janvier 2019

Date 20 janvier 2019
Dénivelé positif 920 mètres
Altitude au sommet 2217 mètres
Durée 4h45
Météo Ciel couvert
Carte IGN 3532 OT Massif du Beaufortain - Moûtiers - La Plagne
Accès Depuis Albertville, emprunter la vallée de la Tarentaise. Passer par Aime, Bellentre puis monter au village des Chapelles. Parking possible à divers endroits du village, par exemple après l'église.


Ce week-end c’est initiation au ski sous toutes ses formes, entre cousins.
Samedi, nous commençons par une journée skating aux Saisies, sur une belle épaisseur de neige fraîche, et sous le soleil. Nous ne sommes pas très bons élèves, car on s’épuise assez vite faute de technique. Du coup c’est « tout sur les bras » et on est vite cramé. Peu importe, on patiente au soleil pendant que les plus forts refont quelques tours de piste.

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain saisies ski fond skating

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain saisies ski fond skating



Dimanche, c’est à notre tour d’initier le cousin au ski de randonnée. On choisit le Dôme de Vaugelaz, où nous étions déjà allés l’an dernier depuis les Pars. Cette fois-ci, nous choisissons un autre versant, depuis les Chapelles. C’est une rando facile, pas trop longue, et quand même assez intéressante.

Malheureusement, la dernière chute de neige a été bien moins abondante sur ce versant du Beaufortain que du côté des Saisies. L’épaisseur de neige en versant sud est tout juste suffisante pour pouvoir chausser au parking ! Le soleil est également absent aujourd’hui. Seule la frontière italienne, au loin, bénéficie de quelques rayons fugaces. Décidement nous n’avons pas de chance avec ce sommet, car la météo n’était pas terrible non plus lors de notre dernière visite.

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain tarentaise aime dome de vaugelaz



La neige assez ignoble sur les 300 à 400 premiers mètres : croûteuse, parfois verglacée, bref on se demande un peu ce qu’on est venu faire là… Le parcours est quand même assez ludique, on enchaîne les traversées de petits bois et les clairières entre les chalets. La démonstration des conversions démystifie le côté technique du ski de rando. Les conditions ne sont pas les plus idéales pour une première sortie, mais tout se passe bien.

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain tarentaise aime dome de vaugelaz



Les conditions de neige s’améliorent progressivement, et on finit dans une jolie poudreuse. Les derniers mètres jusqu’au sommet sont un peu longs : un succession de bosses qui n’en finissent pas. On pensait initialement continuer jusqu’au Petit Châtelet, mais la météo couverte nous pousse à stopper là. On termine même dans une espèce de jour blanc très peu agréable.

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain tarentaise aime dome de vaugelaz

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain tarentaise aime dome de vaugelaz

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain tarentaise aime dome de vaugelaz



Après une courte pause au sommet, on attaque la descente dans une belle poudreuse, un vrai régal. On essaye de rester le plus possible en versant Est, où la neige est moins croûtée. On garde une qualité de neige très correcte jusqu’aux 100 derniers mètres, bonne surprise ! C’est même une des meilleures descente de la saison ! Comme quoi un petit changement d’orientation peut grandement changer les conditions de neige. On se fait tous franchement plaisir.

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain tarentaise aime dome de vaugelaz



Au final on aura croisé personne, sauf au sommet où les skieurs arrivaient par un peu tous les versants. Un belle journée, l’opération séduction a fonctionné, le cousin est partant pour retenter l’expérience du ski de randonnée une prochaine fois !

Col de la Forclaz depuis le plateau du Cuvy

par *V* ~ Dimanche 23 décembre 2018

Date 23 décembre 2018
Dénivelé positif 670 mètres
Altitude maxi 2374 mètres
Durée 2h45
Météo Couvert
Carte IGN 3532 OT Massif du Beaufortain - Moûtiers - La Plagne
Accès Depuis Albertville, monter à Beaufort, puis Arêches. Emprunter le télésiège du Grand Mont pour rejoindre le plateau du Cuvy.


Météo pas terrible en ce début de vacances, il n’a pas neigé depuis longtemps. On désire malgré tout s’aérer la tête et les jambes avant les excès de Noël. Nous rejoignons donc Arêches pour faire un parcours de ski de rando. Après avoir emprunté le télésiège, nous partons du plateau du Cuvy pour suivre la « Trace Bleue ».

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain beaufort arêches trace bleue rouge



Le chemin balisé serpente entre les sapins, ce n’est pas désagréable. On rejoint l’arrivée d’un autre télésiège, puis on emprunte la « Trace Rouge » et on passe de l’autre côté d’une bosse qui nous cache les pistes. Quelques avions nous doublent. Il faut dire qu’Arêches est la « Mecque » du ski de rando, pas étonnant qu’on trouve plus forts que nous.

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain beaufort arêches trace bleue rouge



On emprunte ensuite une portion en dévers un peu moins agréable pour rejoindre le col de la Forclaz. On aurait bien poussé jusqu’au Grand Mont, mais la météo et la neige ne sont vraiment pas top. On préfère garder en souvenir notre Grand Mont de l’an dernier sous un beau soleil.

photo montagne alpes randonnée rando ski savoie beaufortain beaufort arêches trace bleue rouge



Il ne reste plus qu’à descendre sans difficultés par les pistes. Ce ne sera pas la meilleure sortie de la saison (du moins, on l’espère !), mais ça fait toujours du bien. La prochaine sortie à ski sera en 2019, car nous partons ensuite en vacances en Autriche-Hongrie-Slovaquie, pour des aventures plus citadines.