Belle Etoile et Roc Rouge depuis Allondaz

par *V* ~ Samedi 8 juin 2019. Classé dans : Montagne, Randos diverses.

Date 8 juin 2019
Dénivelé positif 1100 mètres
Altitude au sommet 1841 mètres
Durée aller-retour 4h30
Météo Soleil
Carte IGN 3432 ET Albertville
Accès Depuis Albertville ou Faverges, rejoindre le village d'Allondaz. Parking dans le village ou bien sur le bas côté de la route en cul-de-sac au bout du village.


Après notre bivouac à Sulens tranquille le week-end dernier, nous avons de nous décrasser un peu plus sérieusement les jambes. Seul problème, les sommets sont encore assez enneigés en altitude. Pour faire plus de 1000 mètres de dénivelé, nous sommes donc obligés de partir bas. Comme souvent, nous optons pour la Belle Etoile, le grand classique des Bauges en cette saison. Pour changer et pour augmenter le dénivelé, nous partons du village d’Allondaz.

Le sentier démarre très rapidement, très raide ! Ce versant n’est pas très fréquenté, nous sommes seuls sur une petite trace accompagnés par l’odeur de l’ail des ours. Les mollets chauffent, c’est une belle bavante. C’est un peu monotone, mais on sort finalement de la forêt au col de l’Alpettaz. Un dernier effort, toujours raide, nous permet de rejoindre le sommet du Roc Rouge, aussi appelé la Négresse. Nous n’avons mis que 1h45 environ pour faire 1000 mètres de dénivelé. Pas trop mal pour une reprise.

photo montagne alpes randonnée rando savoie albertville bauges belle etoile

photo montagne alpes randonnée rando savoie albertville bauges belle etoile



Du sommet, on voit bien la longue crête qui nous attend pour rejoindre la Belle Etoile.

photo montagne alpes randonnée rando savoie albertville bauges belle etoile



On ne traine pas, et on redescend au col de l’Arpettaz. On passe sous un moche pylône électrique puis on emprunte la crête de la Belle Etoile. Elle est parfois assez effilée mais toujours jolie. Quelques câbles sécurisent les passages les plus escarpés. Au niveau du Pas de l’Ane, un peu croulant, on trouve même quelques échelles. Rien de difficile aujourd’hui, mais ça doit être plus costaud lorsque le sentier est humide et glissant.

photo montagne alpes randonnée rando savoie albertville bauges belle etoile



40 minutes plus tard, nous retrouvons le sommet de la Belle Etoile et la foule qui monte depuis le col de Tamié. Malgré l’altitude modeste, la vue est toujours aussi chouette sur la combe de Savoie, le Grand Arc, le massif du Mont Blanc, le lac d’Annecy etc.

photo montagne alpes randonnée rando savoie albertville bauges belle etoile

photo montagne alpes randonnée rando savoie albertville bauges belle etoile

photo montagne alpes randonnée rando savoie albertville bauges belle etoile



Il ne reste plus qu’à faire demi-tour pour retrouver le calme. L’arête n’est guère plus rapide parcourir dans le sens de la descente. Il fait très chaud, et on trouve avec plaisir une source sous le col de l’Arpettaz, avant de plonger dans la relative fraîcheur de la forêt.

photo montagne alpes randonnée rando savoie albertville bauges belle etoile


Bref, une jolie sortie à la fois raide et ludique grâce à cette longue arête.
Quelques photos en plus sont dans l’album photos de la Belle Etoile.



Laisser une Réponse