Suisse – Eggishorn, glacier d’Aletsch et sentier de l’UNESCO

par *V* ~ Mercredi 8 août 2018

Date 8 août 2018
Dénivelé positif 600 mètres
Altitude au sommet 2926 mètres
Durée aller-retour 6h
Météo Un peu de tout, du soleil à l'orage
Carte Wanderkarte 6 Brig - Aletsch - Goms
Accès Depuis le Valais, passer par Brig et monter jusqu'aux télécabines de Betten (peu avant Fiesch)


Après un réveil matinal, on décolle du camping vers 7h30 en direction des télécabines de Bettmeralp. Deux télécabines plus tard, nous sommes à la station de Bettmerhorn à 9h, départ de notre randonnée.
La vue sur la star du jour, le glacier d’Aletsch (le plus long des Alpes), est déjà superbe. Le sentier commence par 20 minutes de montée sur un chemin bien aménagé pour rejoindre le sommet du Bettmerhorn.

photo montagne alpes randonnée suisse valais bettmerhorn eggishorn glacier aletsch sentier UNESCO



Puis pendant 2h nous suivons une très belle arête rocheuse où les nombreux marquages ne nous sont pas inutiles. La vue sur le Grosser Aletschgletscher est superbe (les noms suisses allemandes sont toujours aussi mélodieux).
Ce sentier d’altitude de l’UNESCO est plus alpin qui n’y paraît. Sans être extrêmement difficile, il vaut quand même mieux avoir le pied alpin et ne pas craindre sur le vertige, même si la crête n’est jamais très effilée. Hormis une famille partie en même temps que nous, nous sommes seuls et bien tranquilles sur cette belle arête.

photo montagne alpes randonnée suisse valais bettmerhorn eggishorn glacier aletsch sentier UNESCO

photo montagne alpes randonnée suisse valais bettmerhorn eggishorn glacier aletsch sentier UNESCO

photo montagne alpes randonnée suisse valais bettmerhorn eggishorn glacier aletsch sentier UNESCO

photo montagne alpes randonnée suisse valais bettmerhorn eggishorn glacier aletsch sentier UNESCO



Après ces deux heures de cailloux, on rejoint le col Elselicka pour une petite pause. Dans le fond du glacier, on devine quelques-uns des sommets stars du coin : Monch, Eiger… Malgré tous les glaciers que nous avons déjà vu, on n’est pas blasé. Le glacier d’Aletsch est vraiment superbe par son immensité.

photo montagne alpes randonnée suisse valais bettmerhorn eggishorn glacier aletsch sentier UNESCO



A partir de là, on retrouve la foule. 1h30 de marche sur une piste de ski puis un sentier nous serons encore nécessaire pour rejoindre l’Egghishorn.
La météo change rapidement, nous y arrivons en même temps que les nuages et les premiers coups de tonnerre.

photo montagne alpes randonnée suisse valais bettmerhorn eggishorn glacier aletsch sentier UNESCO

photo montagne alpes randonnée suisse valais bettmerhorn eggishorn glacier aletsch sentier UNESCO



Après une pause rapide, nous décidons qu’il est plus sage de raccourcir le parcours afin de limiter le temps sous l’orage. Nous réorientons la randonnée sur Fiescheralp plutôt que les balcons du glacier où la météo est très mauvaise. On perd très rapidement du dénivelé puis on rejoint les pistes et un large sentier qui nous ramène sans difficulté à Bettermeralp.

Toutes les photos dans l’album photos de l’Eggishorn et du glacier d’Aletsch.

Suisse – Sidelhorn

par *V* ~ Mardi 7 août 2018

Date 7 août 2018
Dénivelé positif 600 mètres
Altitude au sommet 2764 mètres
Durée aller-retour 4h15
Météo Soleil parfois voilé
Carte Wanderkarte 6 Brig - Aletsch - Goms
Accès Départ du col de Grimsel


Le réveil très matinal prévu est décalé en raison d’un ciel couvert… On s’offre une grasse matinée jusqu’à 9h45.
On monte ensuite jusqu’au Grimselpass où l’on gare la voiture. On attaque un joli sentier alpin qui nous fait rapidement prendre de l’altitude et on retrouve le calme, loin de la foule du col de Grimsel. On passe la Husegg Hütte et on découvre un beau panorama sur les glaciers de l’Oberland devant nous, et d’autres glaciers derrière nous.

photo montagne alpes randonnée suisse valais grimsel sidelhorn

photo montagne alpes randonnée suisse valais grimsel sidelhorn



Par une crête, puis un raide sentier dans des gros blocs, on atteint le sommet du Sidelhorn, 1h30 après notre départ. Le soleil est de retour, et il fait chaud à 2764 mètres d’altitude. On pique-nique face à ce magnifique panorama, de l’Oberland au glacier du Rhône.

photo montagne alpes randonnée suisse valais grimsel sidelhorn

photo montagne alpes randonnée suisse valais grimsel sidelhorn

photo montagne alpes randonnée suisse valais grimsel sidelhorn



On redescend, toujours à travers de gros blocs rocheux, puis une courte montée nous mène au Tribtenseelicke.

photo montagne alpes randonnée suisse valais grimsel sidelhorn



On entame la descente au lac de Jostsee. Comme nous sommes légèrement en-dehors de la boucle classique, le coin est royalement calme et sauvage !

photo montagne alpes randonnée suisse valais grimsel sidelhorn

photo montagne alpes randonnée suisse valais grimsel sidelhorn



On revient ensuite par un joli sentier en balcon jusqu’au Grimselpass, quelques minutes avant l’orage. Voilà un court créneau météo bien exploité !

photo montagne alpes randonnée suisse valais grimsel sidelhorn



Quelques photos en plus sont disponibles dans l’album photos du Sidelhorn.

Suisse – Glacier du Rhône

par *V* ~ Lundi 6 août 2018

Après notre petite session escalade au col de Grimsel, nous prolongeons la journée par une balade du côté du Furkapass et du glacier du Rhône. En bon français et ex-lyonnais, nous sommes « obligés » de nous arrêter pour admirer les sources du fleuve !
J’avais souvenir d’avoir vu des photos où le glacier descendait jusqu’à la route en contrebas. Ces photos doivent dater de quelques années en arrière, car il faut désormais emprunter un sentier de randonnée et monter un peu pour admirer le glacier. D’ailleurs les panneaux « à touristes » orientent les visiteurs vers un accès payant au glacier, alors qu’il existe un joli sentier au-dessus des bâtiments, qui mène en 15 minutes à un très joli belvédère.

photo montagne alpes randonnée suisse grimselpass furkapass glacier du rhone

photo montagne alpes randonnée suisse grimselpass furkapass glacier du rhone

photo montagne alpes randonnée suisse grimselpass furkapass glacier du rhone



On peut prolonger la balade par un sentier en balcon qui ramène du côté du col de Furka

photo montagne alpes randonnée suisse grimselpass furkapass glacier du rhone



Malheureusement la météo humide ne nous encourage pas à explorer le coin plus longtemps. Nous rentrons au camping sous la pluie, et les averses qui s’enchaineront durant toute la soirée.

Suisse – Grimsel – Azalée Beach

par *V* ~ Lundi 6 août 2018

Après une semaine de déménagement (et oui, encore, il faut bien reprendre le rythme de 2 déménagements en 10 mois), nous voilà enfin en vacances ! Le déménagement ne nous a guère laissé le temps d’organiser les vacances. Cette année, ce sera donc la Suisse, et plus précisément le Valais, une région alpine réputée mais que nous ne connaissons pas du tout. En effet, le coin est à la fois trop loin pour y passer un week-end, et un peu trop proche pour y penser pour les vacances. Et pourtant les nombreux activités (rando, escalade, alpinisme…) devraient largement nous satisfaire pour les 15 prochains jours.

Nous quittons la Savoie en milieu de matinée, faisons route par Megève, Chamonix, puis empruntons la descente vertigineuse sur Martigny en pleine chaleur. Nous attaquons ensuite une longue remontée du Valais. On profite des berges d’un joli lac pour la pause pique-nique à Sierre. On trouve enfin un peu de fraîcheur au-dessus de Brig. On pose le camp pour quelques jours à Ulrichen, après s’être fait gronder en allemand par le gérant (on n’a rien compris, mais à priori on mettait trop de temps à trouver une place). La tente n’est pas encore montée qu’une piqûre de guêpe garantit à Monsieur une taille de bras digne d’un body-builder pour les prochains jours… Bref, les vacances commencent fort !

Le lendemain, le réveil prévu à 7h est repoussé d’une heure sans ménagement. Un peu de repos ne nous fera pas de mal. Nous montons au Grimselpass et basculons de l’autre côté pour nous garer à Gerstenegg. Par une marche de 20 minutes, nous rejoignons le secteur de grimpe Azalée Beach, une belle dalle glaciaire parcourue d’une vingtaine de voies de 3 ou 4 longueurs, avec des niveaux s’échelonnant du 3 au 6a+.

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais grimsel  azalee beach



Notre niveau de grimpe étant bien bas cette année, c’est dans la voie « Félix » (4a, 4c) que l’on se lance. La reprise du contact avec une pure dalle lisse est un peu rude, et il faut se motiver pour oser grimper sur les pieds. Le moral et l’égo en prennent un coup !

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais grimsel  azalee beach

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais grimsel  azalee beach

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais grimsel  azalee beach



Après le pique-nique, une averse nous surprend alors que l’on allait attaquer une nouvelle grimpette. On plie donc les cordes et on rejoint à la voiture à 13h. Nous retournons au col de Grimsel où l’on fait une pause pour profiter du paysage. Les deux versants du col sont assez contrastés. Quel dommage qu’ils soient quelques peu gâchés par les pylônes électriques issus des nombreux barrages.

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais grimsel  azalee beach

photo montagne alpes escalade grande voie suisse valais grimsel  azalee beach



Après un café, on reprend le Scudo pour la suite de la journée (à venir dans un prochain article).

Via Ferrata du Roc des Vents

par *V* ~ Samedi 14 juillet 2018

Date 14 juillet 2018
Cotation AD
Altitude maxi 2360 mètres
Dénivelé 550 mètres
Longueur 850 mètres
Durée approche 30 minutes
Durée via ferrata 1h30
Durée retour 1h
Météo Soleil, se voilant au cours de la journée.
Carte IGN 3532 OT Massif du Beaufortain - Moûtiers - La Plagne
Accès Depuis Albertville, monter à Beaufort puis au lac de Roselend. Se garer au refuge du Plan de la Lai. De là, monter sur la gauche jusqu'au pied de la falaise du Rocher du Vent.

En repos forcé depuis quelques semaines suite à un vilain mal de dos persistant et à un n-ième déménagement en préparation, on décide de s’accorder tout de même une journée de détente. Direction Roselend, mon coin fétiche du Beaufortain. En plein été, le coin est tout de suite plus fréquenté qu’en hors saison ! Des campings cars sont déjà présents à attendre le tour de France qui passe dans 5 jours… De notre côté, hors de question que nous restions le long de la route à regarder passer les voitures. On se dirige vers la via ferrata du Roc des Vents, réputée pour son panorama et pour certains passages aériens.

photo montagne alpes via ferrata savoie beaufortain cormet roselend roc des vents



Après une approche d’une demi-heure, un peu raide et qui réveille les mollets, nous nous équipons et attaquons la montée. On enchaîne plusieurs ressauts assez verticaux. Des bouquetins nous surveillent, ils sont clairement plus à l’aise que nous sur ce type de terrain ! On s’élève rapidement et on profite déjà d’une belle vue.

photo montagne alpes via ferrata savoie beaufortain cormet roselend roc des vents

photo montagne alpes via ferrata savoie beaufortain cormet roselend roc des vents


Malgré tout je ne suis pas fan de ce type de via : il y a des marches pour les pieds mais le rocher est mauvais pour poser les mains, ce qui oblige à tirer régulièrement sur le câble. Pourtant en décalant le câble légèrement, il aurait été possible d’emprunter des passages plus « prisus » et plus élégants. Je suppose que ce choix d’équipement vient du terrain schisteux qui ne doit pas être des plus faciles à sécuriser. Bref, j’arrive au sommet avec les mains déjà bien rougies par le câble.

Un sentier non câblé nous emmène au sommet du Rocher des Vents. Il porte bien son nom car les courants d’air sont bien présents ! Le panorama est toujours superbe : lac de Roselend d’un côté, massif du Mont-Blanc de l’autre. C’est l’idéal pour la pause goûter.

photo montagne alpes via ferrata savoie beaufortain cormet roselend roc des vents

photo montagne alpes via ferrata savoie beaufortain cormet roselend roc des vents



On retrouve le câble pour une désescalade qui finit de m’enlever la peau des mains. Est-ce mon côté ronchon du jour, ou bien ma préférence à l’escalade sans câble ? Toujours est-il que je suis assez déçue de cette via ferrata. Certes le panorama est superbe ; mais pour le parcours, on a connu des équipements plus judicieux, sans forcément mettre plus de barreaux. Bref, avec un dos douloureux et des doigts rougis et gonflés comme des boudins, je décide de stopper là pour aujourd’hui. C’est dommage car le plus beau restait sans doute à venir… Mais il faut parfois savoir stopper. On pourra toujours reprendre la via ferrata plus tard, car les différents tronçons sont faisables indépendamment.

photo montagne alpes via ferrata savoie beaufortain cormet roselend roc des vents

photo montagne alpes via ferrata savoie beaufortain cormet roselend roc des vents


On continue quand même la balade jusqu’au bout du canyon, caché entre deux falaises. Il y fait d’ailleurs tellement frais qu’un névé est toujours présent malgré la chaleur de ces dernières semaines.

photo montagne alpes via ferrata savoie beaufortain cormet roselend roc des vents

photo montagne alpes via ferrata savoie beaufortain cormet roselend roc des vents


On redescend sur le Plan de la Lai par un joli sentier. Il ne reste plus qu’à pique-niquer au lac de Roselend, alors que l’orage arrive bien plus tôt que prévu. Finalement, on a bien fait de stopper plus tôt !

photo montagne alpes via ferrata savoie beaufortain cormet roselend roc des vents