Archives de la Catégorie 'Vélo'

Les balcons de l’Esteron à vélo

par *V* ~ Jeudi 31 décembre 2020

Pour ce dernier jour de l’année 2020, nous optons pour une petite balade à vélo. Au départ de Roquesteron, notre camp de base des vacances, nous montons au joli village de Sigale.

photo montagne alpes randonnée rando vélo alpes maritimes esteron roquesteron



On continue ensuite par les petites routes en balcon au-dessus de l’Esteron en direction d’Aiglun. On traverse encore de jolies gorges, sculptées dans la montagne.

photo montagne alpes randonnée rando vélo alpes maritimes esteron roquesteron



Malheureusement la suite de la route est à l’ombre en cette saison, et il fait vraiment très froid, la neige n’a pas fondu de la semaine. On fait donc demi-tour peu avant le village de Vascogne et on revient par la même route.

photo montagne alpes randonnée rando vélo alpes maritimes esteron roquesteron



A Sigale, on monte en haut du clocher pour admirer la vue. C’est vraiment une jolie région. Quelques habitants fêtent la nouvelle année avec quelques heures d’avance et nous offrent gentiment un verre de champagne. Heureusement qu’on a fait qu’une vingtaine de kilomètres.

photo montagne alpes randonnée rando vélo alpes maritimes esteron roquesteron

photo montagne alpes randonnée rando vélo alpes maritimes esteron roquesteron



Pour le réveillon, pas de resto pour terminer cette année 2020 particulière, mais une soirée jeux sympas en amoureux.
Pour le 1er janvier, la pluie s’invite et on passera donc la journée au musée océanographique de Monaco, suivi d’un restaurant (le premier depuis longtemps… et le dernier avant encore plus longtemps !).

Ainsi se terminent nos vacances dans les Alpes Maritimes. C’est une jolie région, que l’on n’a pas pu découvrir à fond en raison de la neige et des fraîches températures. En revanche, le coin doit bien se prêter à un séjour au printemps ou à l’automne, d’autant plus que certaines falaises d’escalade ont l’air alléchantes. Il faudra donc revenir pour les tester !

Les balcons d’Albertville à vélo

par *V* ~ Mardi 22 décembre 2020

Petit tour à vélo sur les hauteurs d’Albertville, pour éliminer d’avance les calories de Noël.

Sur les flancs des Bauges, le Mont Blanc apparaît rapidement.

photo montagne alpes randonnée rando vélo savoie bauges albertville



De l’autre côté, les sommets du Beaufortain sont blanchis par la neige et les chemins bien boueux.

photo montagne alpes randonnée rando vélo savoie bauges albertville



Les Bauges sont plus sèches.

photo montagne alpes randonnée rando vélo savoie bauges albertville


Col du Joly à vélo

par *V* ~ Dimanche 17 mai 2020

Après deux mois de confinement, nous voilà libres de circuler dans un rayon de 100 km. Ca fait presque beaucoup, et on a l’embarras du choix ! On se décide pour une balade à vélo pas trop loin de la maison : le col du Joly, un de nos points de vue préféré sur le Mont Blanc.

Au départ d’Hauteluce, on commence par une courte descente, puis une montée par une pente assez douce à travers quelques hameaux.

photo montagne alpes savoie beaufortain hauteluce contamines col joly velo

photo montagne alpes savoie beaufortain hauteluce contamines col joly velo



La pente se raidit ensuite, au milieu des alpages bien verts. Pour l’instant nous n’apercevons pas encore les remontées de la station des Contamines-Montjoie et le coin est calme, presque sauvage.

photo montagne alpes savoie beaufortain hauteluce contamines col joly velo

photo montagne alpes savoie beaufortain hauteluce contamines col joly velo

photo montagne alpes savoie beaufortain hauteluce contamines col joly velo



On trouve la neige brusquement au détour d’un virage, un kilomètre sous le col. On serpente entre les névés et il faut parfois porter le vélo.

photo montagne alpes savoie beaufortain hauteluce contamines col joly velo



On atteint le col au bout de deux petites heures d’effort. Le Mont Blanc se cache à travers les nuages, tant pis pour la vue. La station des Contamines a été fermée en mars dans la précipitation, certains équipements ne sont pas encore rangés. Drôle d’ambiance.

photo montagne alpes savoie beaufortain hauteluce contamines col joly velo

photo montagne alpes savoie beaufortain hauteluce contamines col joly velo



On avale un pique-nique rapide dans le vent et il ne reste plus qu’à redescendre. En perdant l’équilibre en montant à vélo, je me tors le genou, mais puisqu’il n’y a plus de ligament croisé à casser, cela n’a pas tellement d’importance ;)

photo montagne alpes savoie beaufortain hauteluce contamines col joly velo



Une belle balade de 3h30, seulement une grosse trentaine de kilomètres mais 950 mètres de dénivelé.

Tour du lac du Bourget et de la Charvaz à vélo

par *V* ~ Samedi 26 octobre 2019

Aujourd’hui c’est vélo en famille. Pour changer de l’éternel tour du lac d’Annecy, nous décidons de nous orienter vers l’autre grand lac savoyard : celui du Bourget. Il est bien moins aménagé pour les vélos que celui d’Annecy, mais ce sera l’occasion de faire quelques « vraies » routes et non pas de la voie verte.
Au départ d’Aix les Bains, nous empruntons un moment les quais, puis rapidement nous nous trouvons sur l’unique grande route. La circulation du matin est encore faible et les voitures ne nous gênent pas trop. La route est coincée sur une étroite bande, entre le lac d’un côté, la voie de chemin de fer et les falaises de l’autre. On profite des belles couleurs du lac, qui « fume » dans l’atmosphère automnale.

photo montagne alpes savoie lac bourget chmabery aix les bains velo

photo montagne alpes savoie lac bourget chmabery aix les bains velo


Peu après avoir quitté le lac au niveau de sa rive nord, on tourne sur une route qui passe au milieu d’une réserve marécageuse. Le Grand Colombier nous surveille au loin. Le coin est calme, on aperçoit même quelques chevreuils dans les champs. Ca donne envie de revenir se balader pour mieux découvrir le lieu.

photo montagne alpes savoie lac bourget chmabery aix les bains velo


On poursuit notre route et on rejoint bientôt le joli petit canal de Savière. Nous arrivons ainsi à Chanaz, la Petite Venise Savoyarde, à l’heure du déjeuner. Timing parfait !

photo montagne alpes savoie lac bourget chmabery aix les bains velo

photo montagne alpes savoie lac bourget chmabery aix les bains velo

photo montagne alpes savoie lac bourget chmabery aix les bains velo


On s’offre une large pause au restaurant, après tout aujourd’hui c’est sortie cool…
On reprend ensuite la route direction le sud, le long d’un des bras du Rhône. Cette portion est plus fréquentée par les voitures, c’est moins agréable. Heureusement on quitte bientôt la route principale pour monter dans les vignes de Jongieux. Les couleurs d’automne sont bien présentes, c’est vraiment superbe et on se fait plaisir.

photo montagne alpes savoie lac bourget chmabery aix les bains velo



On passe le village de Billième, puis on quitte la départementale pour une raide petite portion qui nous emmène à Monthoux. On poursuit en balcon, puis on rejoint la route principale montant au col du Chat, et enfin le col du Chat en lui-même. On retrouve le lac du Bourget, déjà en partie à l’ombre.

photo montagne alpes savoie lac bourget chmabery aix les bains velo

photo montagne alpes savoie lac bourget chmabery aix les bains velo



Toute la descente avec la vue sur le lac est vraiment jolie, mais on reste concentré sur la route car on circule entre pas mal de voitures et de motos. Heureusement, les gens qui empruntent cette route touristiques sont plutôt cools.
Une fois au pied du col, on tricote un peu entre les maisons pour reprendre une route plus calme, sur la rive du lac vers Bourdeau. On retrouve ensuite une voie verte qui nous fait contourner l’extrémité sud du lac du Bourget, puis les plages et quais bien fréquentés de Tresserve et Aix les Bains.

photo montagne alpes savoie lac bourget chmabery aix les bains velo

photo montagne alpes savoie lac bourget chmabery aix les bains velo



Au final, une belle boucle de 62 kilomètres et presque 800 mètres de dénivelé.

Tour du Luberon à vélo

par *V* ~ Mercredi 8 mai 2019

Date Du 5 au 8 mai 2019
Distance 1er jour : 54 km
2ème jour : 71 km
3ème jour : 54 km
4ème jour : 33 km
Dénivelé positif 1er jour : 970 mètres
2ème jour : 1140 mètres
3ème jour : 1040 mètres
4ème jour : 870 mètres
Altitude maxi 2958 mètres
Durée 1er jour : 5h30
2ème jour : 7h50
3ème jour : 4h40
4ème jour : 2h45
Météo 1er jour : beau et tempête de vent
2ème et 3ème jour : beau
4ème jour : couvert, puis pluvieux

1ère étape
Distance : 54 km
Dénivelé positif : 970 mètres
Durée : 5h30
Météo : Soleil et tempête de vent dans le nez

Pour changer de nos week-ends prolongés de printemps, souvent centrés sur l’escalade ou la rando, nous choisissons cette fois-ci le vélo. Après avoir fait la route depuis la Savoie, on se fait un petit bivouac dans le fourgon près de Forcalquier, porte d’entrée du Luberon. Nous avons prévu de faire un petit tour du massif, en prenant le temps de visiter les villages et les ocres du Luberon.

Le lendemain, c’est parti ! Nous laissons la voiture à St Michel l’Observatoire et enfourchons les vélos. Ils sont légers car nous dormirons en chambre d’hôtes. Nous n’avons donc que de quoi grignoter, un peu de d’eau et une tenue de rechange légère pour le soir.
Les jolies montagnes des Alpes de Haute Provence et du Vaucluse, moins raides que par chez nous, nous attendent. Nous bifurquons rapidement pour emprunter de calmes petites routes. On n’est pas embêté par les voitures.
Il souffle un vent du nord terrible. Ca tombe mal, on se dirige plein nord ! Le vent est supportable quand on est abrité par des bosses, mais terrible sur les parties plates. A midi, nous atteignons le joli village perché de Simiane la Rotonde.

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo



On monte au village pour admirer la vue, et on essaie de trouver un coin à l’abri du vent pour pique-niquer. L’intérieur d’un bar est le bienvenu pour s’abriter de la soufflerie quelques instants, le temps d’avaler un café.

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo



On repart par des petites routes jusqu’à St Cristol. On remonte un peu puis on affronte une ligne droite terrible, le vent dans le nez. On pousse à fond sur les pédales… Vitesse réelle : 20 km/h, effort ressenti : 60 km/h ! La route descend ensuite mais il faut pédaler dans les descentes, sous peine de s’arrêter franchement.

photo montagne alpes tour luberon velo



On atteint enfin le joli village de Sault. On met un point d’honneur à faire le détour pour monter jusqu’au village. C’est encore un joli village perché provencal.

photo montagne alpes tour luberon velo



On prend enfin la direction du sud, vent dans le dos, pour rejoindre notre gîte situé peu avant Monieux. Il faut rester vigilant jusqu’au bout car le vent manque de me renverser dans un virage. Heureusement qu’aucune voiture ne venait en face. Quelle journée épuisante ! Dommage qu’elle ait été gâchée par ce vent, car les paysages du Luberon sont superbes. On a fait à peine 60 km mais on est fatigué comme si on en avait fait 120 km.

Le gîte est assez plein et tout le monde nous prend pour des fous, à pédaler par un tel vent. Même les locaux, pourtant habitués au vent, reconnaissent que c’est une des pires journées de l’année. Les rafales au sommet du Ventoux ont atteint les 180 km/h aujourd’hui. Pas étonnant qu’on ait été secoué, et épuisé !
Après un excellent repas en compagnie de nos hôtes et de leur famille, on s’écroule pour une nuit de sommeil bien méritée.


2ème étape
Distance : 71 km
Dénivelé positif : 1140 mètres
Durée : 7h50
Météo : Beau soleil

Le vent s’est enfin calmé ce matin. La journée s’annonce belle. Après un bon petit déjeuner, on s’échauffe par une montée, et on rejoint les gorges de la Nesque. C’est une magnifique découverte, ces gorges sont très superbes.

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo



La route est très calme à cette heure. On profite d’une belle vue sur le Ventoux.

photo montagne alpes tour luberon velo



On profite de la descente pour se laisser filer tranquillement. C’est plus reposant que la lutte d’hier, en montée face au vent ! On croise beaucoup plus de cyclistes que de voitures. C’est vraiment une très jolie route, on savoure le plaisir d’être là.
Arrivés à Villes-sur-Auzon, on profite du village pour faire quelques courses pour le pique-nique de midi. On repart dans la plaine, à travers les vignes. On emprunte des petites routes, peu fréquentées mais extrêmement raides ! On arrive enfin au joli village perché de Vénasque pour la pause de midi.

photo montagne alpes tour luberon velo



On repart ensuite en pleine chaleur, à travers des jolies petites gorges à nouveau, puis un canyon ombragé.

photo montagne alpes tour luberon velo



Une courte descente nous emmène jusqu’à l’abbaye de Sénanque. On pose les vélos pour faire le tour des bâtiments et des jardins.

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo



La route directe jusqu’à Gordes est coupée, il nous faut donc remonter et contourner quelques kilomètres pour arriver à Gordes. On pose à nouveau les vélos pour visiter le village et nous rafraîchir dans un bar.

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo



Les jambes commencent à être lourdes. On emprunte des routes un peu plus fréquentées par les voitures puis on monte au village de Joucas.

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo



Enfin on rejoint notre gîte, face à la jolie falaise de la Madeleine.

photo montagne alpes tour luberon velo



Encore une fois nous sommes très chaleureusement accueillis et mangeons un excellent dîner, arrosé par un peu de vin de lavande. Quelle bonne journée !


3ème étape
Distance : 54 km
Dénivelé positif : 1040 mètres
Durée : 4h40
Météo : Soleil se voilant dans l’après-midi

Après la belle et longue journée d’hier, nous aspirons à une étape plus courte. L’objectif du jour est de rouler à vélo uniquement le matin, et de profiter de l’après-midi pour aller voir les ocres du Colorado Provençal. Depuis notre gite jusqu’au Colorado, il n’y a qu’une vingtaine de kilomètres. Mais nous n’avons guère envie de suivre la plaine et le chemin le plus court.
Nous reprenons donc la route de la montagne jusqu’au village de Murs, puis empruntons une charmante petite route très calme jusqu’au col de la Ligne.

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo



Nous enchaînons ensuite quelques bosses jusqu’au Pas du Viguier, toujours dans un calme royal. Nous retrouvons le Ventoux et les champs de lavande.

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo



Une longue descente nous mène ensuite à St Saturnin lès Apt pour la pause pizza-déjeuner. On reprend les vélos pour un court instant, le temps de rejoindre notre gîte près de Rustrel.
On troque les tenues de vélo pour celles de rando, et on repart en direction du Colorado Provencal. La balade est finalement assez courte, moins de 1h30, mais les ocres sont magnifiques.

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo



Le ciel se couvre et lâche même quelques gouttes, mais sans méchanceté. En soirée, on mange dans un petit bar sympa à Rustrel avant un repos, encore une fois, bien mérité.


4ème étape
Distance : 33 km
Dénivelé positif : 870 mètres
Durée : 2h45
Météo : Couvert puis pluvieux

Dernier jour de notre tour du Luberon à vélo. Le ciel s’est franchement couvert mais l’étape du jour devrait être courte. Nous empruntons tout d’abord la route départementale, puis bifurquons pour une route plus calme pour rejoindre Opedette.

photo montagne alpes tour luberon velo

photo montagne alpes tour luberon velo



Nous nous arrêtons découvrir les petites, mais magnifiques gorges d’Opedette.

photo montagne alpes tour luberon velo



On nous avait vanté une magnifique balade dans les gorges, mais le ciel de plus en plus menaçant ne nous incite pas à flâner. On abandonne l’idée de la randonnée. Tant pis, cela nous fera une bonne excuse pour revenir. Alors que nous remontons sur Vachères, la pluie arrive franchement. Nous sommes vite trempés malgré les vestes imperméables. Heureusement, il ne reste pas trop de kilomètres pour rejoindre St Michel l’Observatoire que nous avons quitté 4 jours plus tôt.

Ce tour de 4 jours à vélo était vraiment superbe. Nous avons découvert un nouveau massif très agréable et nous avons hâte de repartir pour de nouvelles aventures à vélo !

Toutes les photos sont dans l’album photos des 4 jours autour du Luberon à vélo.